L'Europe en chemin vers la vie normale, hospitalisations en baisse... le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

© REUTERS/Adriano Machado

La situation en France

Le nombre de personnes hospitalisées pour Covid-19 continue de baisser légèrement, y compris ceux en soins critiques , continue de diminuer, de même que la circulation du virus, selon les chiffres officiels diffusés mercredi soir. Le nombre total de malades hospitalisés atteint 30.578 contre 31.091 mardi et 32.878 personnes mercredi dernier. Le nombre de nouvelles admissions (1.975) est aussi en baisse par rapport à la veille (2.454), ou par rapport à celui du mercredi de la semaine précédente (2.614). Les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptaient mercredi 3.126 malades du Covid (dont 207 admissions), contre 3.235 la veille (291 admissions) et 3.503 le mercredi précédent. Un chiffre qui continue donc lui aussi de décliner lentement.

Mercredi, 98.735 personnes ont été testées positives lors des dernières 24 heures, selon les données publiées par Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 108.148 cas quotidiens, contre 192.323 le mercredi précédent. Ce calcul permet de lisser les écarts observés d'un jour à l'autre, souvent artificiellement créés par des problèmes de collecte de données. Depuis le début de l'épidémie il y a un peu moins de deux ans, 135.855 personnes sont décédées. 244 personnes sont mortes à l'hôpital avec un diagnostic Covid selon les chiffres diffusés mercredi soir, contre 304 mardi. Près de 54,2 millions de personnes ont désormais reçu au moins une injection (80,4% de la population totale) et 53,1 millions sont complètement vaccinées (78,8% de la population). 38,2 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

L'Europe allège ses restrictions

Fin des contrôles d'accès aux commerces et restaurants, retour de public dans les stades, réouverture des discothèques, l'Allemagne a emboîté le pas mercredi à ses voisins européens et annoncé la levée progressive de la plupart des restrictions contre le Covid-19. La première puissance économique européenne engage un plan d'assouplissement en trois étapes visant à supprimer "une grande partie des restrictions actuellement en place" d'ici le 20 mars, a déclaré le chancelier Olaf Scholz, après une réunion avec les dirigeants des 16 régions du pays.

Emboîtant le pas des Pays-Bas, de la Norvège et du Danemark, la Suisse s'apprête à retrouver une certaine normalité, avec la levée de presque toutes les mesures. Seuls sont maintenus jusqu'à fin mars le masque dans les transports publics et les établissements de santé et l'isolement des malades pendant 5 jours, a annoncé mercredi le Conseil fédéral (gouvernement). Le chancelier autrichien Karl Nehammer a lui annoncé qu'"à partir du 5 mars, une grande partie des restrictions, dont les gens se plaignent tant, disparaîtront". Plus besoin de montrer le pass vaccinal à l'entrée des hôtels, restaurants, concerts et événements sportifs. Le couvre-feu est aussi supprimé.

L'Espagne va elle supprimer les jauges dans les évènements sportifs à partir du 4 mars et les stades pourront accueillir le public à 100% de leurs capacités, comme avant la pandémie, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait officiellement plus de 5,8 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP mercredi.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (928.444), devant le Brésil (640.774), l'Inde (509.872) et la Russie (342.383).

Rapporté à la population, les pays où l'épidémie a fait le plus de ravages sont le Pérou, la Bulgarie, la Bosnie, la Hongrie et la Macédoine du Nord. L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement établi.

L'Europe en chemin vers la vie normale, hospitalisations en baisse... le point sur le coronavirus