Les Lakers et LeBron s'offrent une finale pour éviter les barrages

© Panoramic

Les Lakers y croient

En ce jour d'intronisation à titre posthume de Kobe Bryant au Hall of Fame, L.A. avait surtout la tête à s'imposer chez les Pacers, condition sine qua non pour espérer éviter les barrages. Mission pas toujours simple, mais accomplie (122-115). La même devra être remplie dimanche pour le dernier match de la saison régulière à La Nouvelle-Orléans, en espérant que Portland perde contre Denver. Sinon ce seront bien les Blazers qui finiront 6es et iront directement en play-offs.

En attendant, les Lakers ont eu la grande satisfaction de voir revenir LeBron James (24 pts, 8 passes, 7 rbds) en forme et manifestement enfin débarrassé de son entorse à la cheville qui l'avait fait manquer d'abord 40 jours, puis une semaine de plus après un retour non concluant. C'est lui qui a achevé de repousser les Pacers avec six points d'affilée inscrits dans les deux dernières minutes. A ses côtés, Anthony Davis a montré qu'il se rapprochait de son meilleur niveau (28 pts, 10 rbds, 5 passes), soutenu à l'intérieur par Andre Drummond (11 pts, 15 rbds, 2 contres), Dennis Schröder (14 pts) renouant aussi avec le terrain après sept matches manqués (protocole Covid-19). L'alchimie reste évidemment à parfaire, mais au complet, le mors au dent, les Californiens ne seront pass bons à prendre, que ce soit en barrage ou au 1er tour des play-offs. Les Pacers, qui ont fait l'accordéon au score sans jamais pouvoir inverser la situation, malgré Caris LeVert (28 pts, 12 passes), glissent à la 10e place de dernier barragiste à l'Est.

New York peut finir 4e

Déjà qualifiés pour les play-offs, une première depuis huit ans, les Knicks peuvent finir tête de série N.4 à l'Est, après leur victoire aux dépens de Charlotte (118-109) après prolongation. Les New-Yorkais devancent Atlanta (5e) et Miami (6e). S'ils battent Boston dimanche, ils cimenteront pour de bon leur position.

Julius Randle, auteur d'un triple-double (33 pts, 13 passes, 10 rbds), a été prépondérant dans le 40e succès de la saison de son équipe, même si ce sont deux paniers derrière l'arc d'Alec Burks (14 pts) et Reggie Bullock (17 pts) qui ont été décisifs dans la prolongation. Malgré ce revers, les Hornets restent en 8e position. Mais pourraient la céder aux Wizards (9es), s'ils perdent dimanche à Washington. Le vainqueur affrontera en barrage Boston (7e) qui a battu Minnesota (124-108) grâce à Jayson Tatum (26 pts) et Evan Fournier (18 pts).

Brooklyn a son destin en main

Les Nets ont aisément disposé de Chicago (105-91) et une victoire leur suffira dimanche contre Cleveland pour finir tête de série N.2 à l'Est. Seule une défaite, conjuguée à un succès de Milwaukee à Chicago, les en empêcherait, les Bucks ayant disposé de Miami (122-108). Face aux Bulls, le «Big 3», Kevin Durant (12 pts, 9 rbds, 6 passes), James Harden (5 pts, 7 passes) et Kyrie Irving (22 pts) a débuté en même temps. C'était la 7e fois seulement cette saison. A une semaine des play-offs, il leur faut surtout réapprendre à bien jouer ensemble.

Question automatismes, Milwaukee n'en manque pas puisque sept joueurs ont marqué entre 11 et 21 points face au Heat, shootant à 53% de réussite. Les Floridiens, qui ont pu compter sur un excellent Kendrick Nunn (31 pts), étaient privés de Jimmy Butler (dos). S'ils battent Houston dimanche et que New York cède contre Boston, ils finiront tête de série numéro 5. A l'Ouest, Phoenix (2e) a étrillé San Antonio (140-103), grâce à Devin Booker (27 pts) et peut encore finir tête de série numéro 1. Il lui faudra s'imposer dimanche dans son «rematch» chez les Spurs et espérer que Utah perde à Sacramento.

Les Lakers et LeBron s'offrent une finale pour éviter les barrages