PHOTO - “Déjà le dernier jour” : Valérie Trierweiler émue, elle doit quitter son fils Léonard

PHOTO - “Déjà le dernier jour” : Valérie Trierweiler émue, elle doit quitter son fils Léonard © Giancarlo Gorassini/Bestimage PHOTO - “Déjà le dernier jour” : Valérie Trierweiler émue, elle doit quitter son fils Léonard

Toutes les bonnes choses ont une fin. Le voyage de Valérie Trierweiler à New York s'achève. Il lui a permis de retrouver son fils Léonard que la journaliste était émue de quitter. Aux États-Unis, il est cuisinier.

Valérie Trierweiler n'a pas eu d'enfant avec François Hollande, mais elle était déjà maman d'une famille de trois enfants nés de son mariage avec Denis Trierweiler. Après les naissances d'Anatole, en 1992, et Lorrain, en 1995, la famille s'est agrandie avec la venue au monde de Léonard le 23 avril 1997. Pour la journaliste, il n'était pas question de manquer l'anniversaire de son petit dernier. Pour pouvoir voter, celle qui avait estimé entre les deux tours que Marine Le Pen était "un véritable danger pour la France" a donc fait une procuration et est partie rendre visite à Léonard Trierweiler aux États-Unis, là où il vit avec Jennifer, son épouse depuis 2019. "Pour rien au monde, je n’aurais manqué les 25 ans de Léonard ! Happy birthday my son… Quel bonheur de le retrouver avec Jennifer", avait-elle écrit sur Instagram ce samedi 23 avril. Un texte qui accompagnait quatre magnifiques photos. Trois jours plus tard, elle a annoncé son départ, non sans une certaine émotion.

PHOTO - “Déjà le dernier jour” : Valérie Trierweiler émue, elle doit quitter son fils Léonard