“J’étais en panique” : Samuel Le Bihan cash sur le fait d’avoir la garde intégrale d’Angia, sa fille autiste

“J’étais en panique” : Samuel Le Bihan cash sur le fait d’avoir la garde intégrale d’Angia, sa fille autiste © Bruno Bebert / Bestimage “J’étais en panique” : Samuel Le Bihan cash sur le fait d’avoir la garde intégrale d’Angia, sa fille autiste

Père d’une petite fille autiste, Samuel Le Bihan s’est livré sur son expérience de parent au micro du podcast Parents d’abord. Et sur ses difficultés à en assumer seul l’éducation.

Le 31 janvier dernier, invité du podcast Parents d'abord qui interroge des parents célèbres sur leur parentalité, Samuel Le Bihan s’est livré sur son expérience de père d’une petite fille atteinte de troubles autistiques. L’acteur a trois enfants, Jules, 26 ans, Angia, 10 ans, et une petite dernière, Emma-Rose, qui vit avec sa mère dans l’est de la France. C’est sur sa première fille que l’acteur va s’attarder, et notamment les challenges que pose le fait d’avoir la garde d’une « enfant différente ». Il se livre sans détour sur le fait d’avoir la garde intégrale de la fillette : « Le juge a décidé que ça serait moi qui aurais la garde intégrale. Je n'ai rien décidé, je n'ai rien demandé. Je suis sorti du bureau du juge assommé parce que j'étais en panique. Je me suis dit : "Mais comment je vais faire ? Je ne suis pas du tout armé pour cela" », commence-t-il à expliquer. Sa fille est alors âgée de 5 ans.

Si Samuel Le Bihan se livre aujourd’hui facilement, il parlera pour la première fois de la particularité de sa fille en 2018. À l’époque, Angia avait du mal à accepter et comprendre sa différence. « Elle a tapé mon nom sur Internet et vu que je parlais d’elle comme de mon enfant autiste. Elle a été extrêmement blessée et ne voulait pas accepter le fait d’être autiste. J’essaie de lui faire comprendre que c’est une force », détaille l’interprète d’Alex Hugo.

Un désir d’aider les autres parents


Galerie: Claire Chazal enceinte à 37 ans : la réaction hallucinante de sa mère (Gala)

“J’étais en panique” : Samuel Le Bihan cash sur le fait d’avoir la garde intégrale d’Angia, sa fille autiste