EN DIRECT Covid-19 : A Paris, les restaurants menacés par l’absence de touristes

Photo d'illustration, à Montmartre, le 2 décembre dernier. © A JARRY-TRIPELON / ONLYFRANCE.F Photo d'illustration, à Montmartre, le 2 décembre dernier.

En résumé :

– Le nombre de contaminations atteint un record en France. Plus de 90 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés jeudi sur les dernières vingt-quatre heures, un niveau jamais atteint depuis le début de la pandémie.

– En Europe, les restrictions se multiplient : les salles de spectacle ferment à partir de dimanche en Belgique tandis que le masque à l’extérieur est de retour en Espagne et en Italie.

– Aux Etats-Unis, la pilule anti-Covid de Merck a jeudi reçu une autorisation en urgence des autorités de santé. La veille, c’était celle de Pfizer qui était approuvée.

Boris Johnson appelle à la vaccination. Dans son message de Noël, qui doit être diffusé ce vendredi mais dont le contenu a en partie été révélé, le Premier ministre britannique exhorte les Britanniques à se faire vacciner. «Après deux ans de pandémie, je ne peux pas dire que nous en sommes sortis», déclare Boris Johnson, tout en estimant que «pour des millions de familles à travers les pays, j’espère et je crois que ce Noël est, et sera, significativement meilleur que le dernier». Il invite surtout ses concitoyens à faire «première» dose, «deuxième» ou rappel. Au Royaume-Uni, omicron entraîne une montée en flèche des nouveaux cas, qui battent des records, avec 96 010 cas recensés ce vendredi.

New York réduit la voilure pour le Nouvel An. Face à la flambée des contaminations outre-Atlantique, la traditionnelle fête du Nouvel An à Times Square aura lieu avec des capacités réduites et avec masque obligatoire, annonce la mairie de New York Bill de Blasio. 5 000 spectateurs pourront être accueillis dans les espaces réservés, contre 58 000 habituellement. Ce mercredi, 71 personnes sont mortes du Covid-19 à New York.

Les restaurants parisiens menacés par l’absence des touristes. La fréquentation des restaurants de la capitale a baissé de 30 % par rapport à décembre 2019, selon l’Union des métiers et de l’industrie de l’hôtellerie (Umih), comme le rapporte ce vendredi France Bleu. Un manque à gagner lié, d’après l’Umih, au manque de touristes dans la capitale, notamment britanniques, avec le durcissement des conditions d’entrée sur le sol français. De quoi faire craindre de nombreuses faillites dans le secteur.

EN DIRECT Covid-19 : A Paris, les restaurants menacés par l’absence de touristes