Djibouti : les "changeuses de monnaie" au coeur de l'économie de rue

A Djibouti, le commerce de l’argent fait partie de ces marchés informels qui permettent aux femmes de subsister aux besoins de leur famille.

© TONY KARUMBA/AFP or licensors

A Djibouti, les femmes "changeuses de monnaie" participent activement à l’économie informelle.

Au coin des rues animées de Djibouti la capitale, au carrefour entre l’Arabie et l’Afrique, ces femmes voient passer chaque jour des monnaies venues d’ailleurs.

Dollars, euros, riyals ou encore roupies indiennes, passent toutes entre leurs mains expertes.

" C'est un travail décent, c'est mieux que d'être au chômage. Vous travaillez pour gagner votre vie pour vos enfants. Quand vous êtes assis ici, vous avez un flux d'argent, vous n'avez pas besoin de mendier auprès de qui que ce soit en travaillant tout seul." a révélé Medina, changeuse de monnaie.

Djibouti : les "changeuses de monnaie" au coeur de l'économie de rue