TGCC s’apprête à s’introduire à la bourse de Casablanca

Kaoutar KhennachA un mois de la fin de l’année 2021, le groupe TGCC annonce officiellement qu’il s’apprête à s’introduire à la bourse de Casablanca. Avec cette introduction la place casablancaise maintient au moins le rythme d’une introduction en bourse par an. A rappeler que la dernière recrue de la cote casablancaise, à savoir Aradei Capital, a eu lieu en décembre 2020.En effet, l’acteur national de la construction et du BTP, TGCC SA, vient d’obtenir le visa de

© Présenté par

Kaoutar Khennach

A un mois de la fin de l’année 2021, le groupe TGCC annonce officiellement qu’il s’apprête à s’introduire à la bourse de Casablanca. Avec cette introduction la place casablancaise maintient au moins le rythme d’une introduction en bourse par an. A rappeler que la dernière recrue de la cote casablancaise, à savoir Aradei Capital, a eu lieu en décembre 2020.

En effet, l’acteur national de la construction et du BTP, TGCC SA, vient d’obtenir le visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour une introduction à la Bourse de Casablanca.

Cette opération d’un montant de 600 millions de dirhams (MDH) porte, à hauteur de 300 MDH sur une cession partielle des titres détenus par le fonds MCIIC, géré par Mediterrania Capital Partners (MCP) société de capital-investissement et, pour 300 MDH, sur une augmentation de Capital visant à accompagner la croissance et le développement de TGCC SA, précise la même source.

Opérateur dans le BTP et la construction depuis plus de 30 ans, TGCC compte à son actif la réalisation de nombreux grands ouvrages d’infrastructure tels que des aéroports, des gares, des stades mais également des tours de bureaux et/ou d’habitation, des resorts touristiques, des infrastructures hospitalières ou encore des complexes intégrés et des bâtiments à usage industriel. TGCC opère également en Afrique Subsaharienne, notamment en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Gabon, souligne le communiqué.

La période de souscription est prévue du 29 novembre 2021 au 03 décembre 2021 à 15h30 inclus, fait savoir l’entreprise, précisant que le prix de l’action est fixé à 136 DH. Les actions de TGCC SA seront en vente dans toutes les agences bancaires et sociétés de bourse membres du syndicat de placement. CFG Corporate Finance est le coordinateur global de l’opération, ajoute la même source.

Deux méthodes de valorisation du groupe TGCC ont été retenues : les comparables boursiers (sociétés internationales) et l’actualisation des cash-flows futurs (7 ans) sur la base d’un certain nombre d’hypothèses (croissance de l’activité, coût du capital…). Les deux méthodes ont fait ressortir des prix respectivement de 141 DH et 157 DH par action (4,1 et 4,6 milliards de DH comme valeur des fonds propres).

Le Groupe TGCC a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 3 milliards de DH et un bénéfice net de 191 MDH. Il a distribué 98 MDH de dividendes au titre de l’exercice précédent. Il avait un endettement financier net de 858 MDH, soit 92,5% des fonds propres. En 2020 avec la pandémie, le chiffre d’affaires a fondu à 2,2 milliards de DH et le bénéfice à 14 MDH. Aucun dividende n’a été distribué et l’endettement s’est maintenu à 840 MDH.

Pour 2021, il est prévu un chiffre d’affaires de 3,6 milliards de DH et un bénéfice de 242 MDH, avec un endettement financier de 970 MDH, soit 101% des fonds propres. En 2027, selon les hypothèses retenues par le groupe et ses conseillers, le chiffre d’affaires devrait frôler les 5 milliards de DH et les bénéfices 370 MDH, avec un endettement représentant 50% des fonds propres. Le taux de rendement des dividendes oscillerait entre 4,2% et 6,1% entre 2022 et 2027.

TGCC s’apprête à s’introduire à la bourse de Casablanca