Elyès Skhiri se démarque en Allemagne : Franchir un nouveau palier

© Présenté par
Alors qu’il ne lui reste qu’un an de contrat avec le FC Cologne perché au milieu du tableau, il devrait profiter de l’échéance de la Coupe du monde au Qatar en novembre prochain, pour étoffer son style de jeu et passer à un autre niveau. Celui d’un taulier au milieu.

Elyès Skhiri, totalement remis de sa blessure et récemment qualifié pour la Coupe du monde au Qatar 2022 ( la deuxième de sa carrière après l’édition russe en 2018), va agiter le mercato estival en Allemagne. Plébiscité par de nombreux observateurs qui reconnaissent son talent, il risque de ne plus faire long feu à Cologne après trois ans de bons et loyaux services. Le Bayer Leverkusen et le Borussia Dortmund sont fortement intéressés par le profil du natif de Lunel en France qui a choisi de jouer pour la Tunisie, sa patrie d’origine. Evalué à 13 millions d’euros par le site allemand transfermarkt, le joueur pailladin ,qui va fêter ses 27 bougies le 10 mai 2022, voit grand. Il doit franchir un nouveau palier dans sa carrière afin de viser un club, habitué aux trophées et qui scrute les premières places en Bundesliga. Le joueur haut de 1m 86, aux 46 capes et trois buts en sélection, a de l’ambition à revendre.

Potentiel à développer

Son dernier fait d’arme date du samedi dernier où il signe un but de la tête contre Mayence pour une victoire 3 à 2. Un but suite à un corner qui remet en selle son équipe sur le chemin de la remontée. Désormais, il comptabilise quatre buts et une passe décisive en championnat allemand. Le FC Cologne se classe à la 8e place du classement à cinq journées de la fin et s’éloigne définitivement de la zone de relégation.

Mieux encore, il peut aspirer à une place européenne en Europa League ou en Conférence League en rivalisant avec Hoffenheim ou l’Union Berlin qui le devancent d’une seule unité. Quand on regarde Elyès Skhiri jouer, on pense aux grands joueurs africains par la taille et le talent qui ont marqué le football européen dans l’entrejeu comme Yaya Touré et Seydou Keita et bien d’autres qui constituent des exemples de réussite à suivre. Satisfaisant de la tête et habile du pied droit, il ne se contente pas de la seule récupération au milieu du terrain. Mieux, iI se projette aussi vers l’avant sur les coups de pied arrêtés pour faire la différence et offre des balles de but à ses compères de l’attaque. Sa marge de progression est importante car il arrive à bientôt 27 ans, au meilleur moment de sa carrière pour aboutir à de nouveaux résultats. Nécessairement.

Sous contrat avec la maison du Bouc jusqu’en juin 2023, il peut prétendre jouer dans une équipe de niveau supérieur qui désire renforcer son entrejeu( le Borussia Dortmund qui traverse une mauvaise passe en championnat après son waterloo face au RB Leipzig 1-4 en sait quelque chose). Régulièrement appelé en équipe nationale où il compte parmi les inamovibles à son poste, il apporte un niveau relevé dans l’entrejeu par sa rigueur et sa discipline.

Depuis sa première apparition avec les Aigles de Carthage dans un match amical contre l’Iran, un 23 mars 2018, il compte 46 sélections et trois buts. Sous les couleurs «rouge et blanc» du FC Cologne, il approche la barre symbolique des 100 matchs avec 88 apparitions et 12 buts inscrits.

Advertisement

Elyès Skhiri se démarque en Allemagne : Franchir un nouveau palier