Est-il vrai que «les pièces de Tchekhov ne sont plus jouées en Europe», comme l’affirme une campagne d’affichage à Moscou?

Dans une rue de Moscou, une affiche proclame : «Les pièces de Tchekhov ne sont plus jouées en Europe, mais nous n’en aimons pas moins Shakespeare», le 29 mars 2022. © Aleksandr Kazakov Dans une rue de Moscou, une affiche proclame : «Les pièces de Tchekhov ne sont plus jouées en Europe, mais nous n’en aimons pas moins Shakespeare», le 29 mars 2022. Question posée par Alex, le 30 mars 2022

Bonjour,

Vous nous interrogez sur la photo d’un panneau publicitaire, devenue virale sur les réseaux sociaux après sa publication sur Twitter par Annie Cheinine, ancienne diplomate française en Russie, qui vit encore aujourd’hui dans sa capitale. «Affiche dans les rues de Moscou : “Les pièces de Tchekhov ne sont plus jouées en Europe, mais nous n’en aimons pas moins Shakespeare… On ne touche pas à la culture”». Contactée par CheckNews, la potentielle autrice de la photo n’a pas souhaité donner d’informations complémentaires.

Le message a néanmoins bien été affiché dans la rue Bolshaya Dmitrovka, à Moscou, entre la boutique Nespresso et celle de Louis Vuitton. Il fait partie d’une campagne menée par le publiciste Maer, groupe russe détenant de nombreux emplacements publicitaires dans tout le pays. Sur des panneaux, des écrans géants voire des façades d’immeubles, à Moscou et dans plusieurs grandes villes russes, plusieurs versions du slogan ont été placardées. Des exemples, cités par le média Sobaka : «Certains pays ont décidé de ne pas jouer Chostakovitch, nous avons décidé que la musique de Vivaldi est toujours belle» ou encore «L’Occident a refusé de donner des conférences sur Dostoïevski. Nous continuons d’admirer les héros de Mark Twain».

Campagne publicitaire à grande échelle

Un post publié le 29 mars sur les réseaux sociaux de Maer Group explique les raisons de cette initiative, baptisée «La culture ne peut pas être annulée», dans le sens «boycottée», «déprogrammée». «Cette semaine, la Russie a lancé une campagne publicitaire à grande échelle pour soutenir la culture russe, en raison de son interdiction en Occident. Nous avons, à notre tour, décidé de contribuer à cette campagne tout à fait gratuitement. De notre culture, qui pendant des décennies a fait l’objet d’admiration et de ravissement, [l’Europe] s’est soudainement détournée, rompant des contrats, supprimant les compositeurs russes des affiches. Tout cela surprend et attriste.»

«КУЛЬТУРУ НЕ ОТМЕНИТЬ!» На этой неделе в России стартовала масштабная рекламная акция по поддержке русской культуры,...

Posted by MAER on Tuesday, March 29, 2022

Est-il vrai que «les pièces de Tchekhov ne sont plus jouées en Europe», comme l’affirme une campagne d’affichage à Moscou?