Royaume-Uni: le Premier ministre fait l’objet d’une enquête pour des vacances dans les Caraïbes

MINISTRE © Fournis par AfrikMag MINISTRE

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, fait l’objet d’une enquête de la part de l’organisme de réglementation des normes du Parlement britannique sur un séjour de 15 000 £ dans les Caraïbes.

Kathryn Stone, la commissaire parlementaire aux normes a confirmé pour la première fois qu’elle aurait demandé si le Premier ministre avait correctement déclaré ses dépenses (15 000 £) lors de son le séjour dans le refuge de luxe des Caraïbes.

M. Johnson figure sur une liste de neuf députés actuellement sous enquête par le commissaire en vertu des nouvelles règles de la Chambre des communes.

Le Premier ministre a fait le déplacement avec sa partenaire, Carrie Symonds, fin 2019 à la suite de sa victoire aux élections générales.

Downing Street a précédemment déclaré que « toutes les exigences de transparence pertinentes » avaient été respectées lors du voyage à Mustique, une île privée de l’archipel de Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Le porte-parole officiel du Premier ministre a déclaré lundi que « le Premier ministre a déclaré de manière transparente l’avantage en nature dans le registre des intérêts des Communes ».

Selon les rapports, il y a eu confusion lorsque le Premier ministre a déclaré les congés dans le registre des intérêts des députés l’année dernière.

Dans l’entrée, M. Johnson a déclaré qu’il avait accepté « un logement pour des vacances privées pour mon partenaire et moi, d’une valeur de 15 000 £ », citant le donateur conservateur David Ross comme fournisseur.

Mais un porte-parole de M. Ross, co-fondateur de Carphone Warehouse, a nié avoir payé pour ça .

M. Ross a depuis cherché à clarifier davantage les choses, convenant qu’il s’agissait d’un «avantage en nature» pour le Premier ministre et Mme Symonds pendant leur pause privée.

À l’époque, M. Johnson avait affirmé que le coût de 15000 £ de la villa dans laquelle il avait séjourné avait été payé par David Ross, un donateur du parti conservateur et ancien vice-président de Carphone Warehouse. qui possède une propriété sur l’île.

Mais M. Ross a ensuite nié avoir payé les vacances et a déclaré qu’il ne possédait pas la villa où Johnson et sa fiancée, Carrie Symonds, séjournaient.

LIRE AUSSI: Qatar: le ministre des Finances arrêté pour corruption

Réagissant à la nouvelle, la dirigeante adjointe travailliste, Angela Rayner, a déclaré: « Un autre jour, une autre enquête sur Boris Johnson pour des transactions plus sournoises et douteuses. »

« Le public a le droit de savoir qui a payé les vacances de luxe de Boris Johnson dans les Caraïbes et la rénovation de son appartement. »

« Plus important encore, nous devons savoir ce que ces donateurs ont été promis ou attendent en échange pour leur générosité. »

« Comme nous l’avons vu au cours de l’année dernière, les donateurs conservateurs ont reçu un retour sur investissement très élevé sous la forme de contrats gouvernementaux. »

« Boris Johnson doit cesser d’utiliser le poste de Premier ministre comme une opportunité de financer son style de vie somptueux et d’enrichir ses compagnons. »

C’est la première fois qu’un premier ministre en exercice fait l’objet d’une enquête de la part du commissaire, qui est chargé de réglementer la conduite des députés et le respect des règles parlementaires.

L’article Royaume-Uni: le Premier ministre fait l’objet d’une enquête pour des vacances dans les Caraïbes est apparu en premier sur AfrikMag.

Royaume-Uni: le Premier ministre fait l’objet d’une enquête pour des vacances dans les Caraïbes