Covid: le Bayern baisse les salaires des joueurs non-vaccinés en quarantaine

Joshua Kimmich © AFP Joshua Kimmich

Selon les informations de l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag, le Bayern Munich a choisi de réduire les salaires des joueurs non-vaccinés contre le coronavirus et placés à l'isolement, comme Joshua Kimmich.

C'est une décision forte. Le Bayern Munich a choisi de réduire les salaires des joueurs non-vaccinés contre le Covid-19 et placés à l'isolement, comme Joshua Kimmich, mis en quarantaine après avoir été en contact avec des personnes infectées, selon les informations de l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag.

Kimmich a été placé vendredi une deuxième fois à l'isolement en raison d'une nouvelle exposition au coronavirus. Il venait de sortir de quarantaine mardi après avoir été en contact avec Niklas Süle, testé positif la semaine dernière. Les dirigeants munichois auraient informé Kimmich et quatre coéquipiers que leurs salaires seraient abaissés lorsqu'ils seraient placés à l'isolement, d'après Bild am Sonntag.

Serge Gnabry, Jamal Musiala, Eric Maxim Choupo-Moting et Michaël Cuisance, seraient les autres joueurs bavarois n'ayant reçu aucune dose de vaccin, selon Bild. Le Bayern, qui a perdu vendredi - sans Kimmich - à Augsbourg (2-1) lors du match d'ouverture de la 12e journée de Bundesliga, s'est refusé à tout commentaire.


L'Allemagne touchée par une nouvelle vague

Le cas de Kimmich, qui ne souhaite pas se faire vacciner pour des "raisons personnelles", a suscité un vif débat en Allemagne, confrontée à une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19. Les taux d'infection enregistrés cette semaine ont atteint des niveaux records, alors que le pourcentage de personnes vaccinées est en dessous de 70%. Les Etats régionaux allemands de Bavière et de Saxe, parmi les plus touchés par la résurgence de la pandémie de Covid-19, ont annoncé vendredi l'annulation de tous les marchés de Noël, en plus d'autres restrictions.

Jeudi, une réunion de crise a rassemblé la chancelière sortante Angela Merkel et les chefs de régions, qui ont décidé d'appliquer la règle des "2G" sur l'ensemble du territoire dès que le seuil d'hospitalisation dépasse trois malades du Covid pour 100.000 habitants. Cette règle autorise les seuls vaccinés ("geimpft") et guéris ("genesene") à accéder à des endroits publics comme les restaurants, cinéma, salle de concert ou événements sportifs.

Covid: le Bayern baisse les salaires des joueurs non-vaccinés en quarantaine