Rapatriements, éligibilité et mesures sanitaires : Les réponses à vos questions

© Fournis par Yabiladi

Alors que les frontières aériennes du Maroc resteront fermées jusqu’au 31 décembre, la Royal air Maroc (RAM) assure des vols de rapatriements pour les citoyens marocains bloqués à l’étranger et étrangers bloqués au Maroc. Yabiladi répond aux questions les plus fréquentes concernant ces rapatriements.

Comment les Marocains bloqués à l'étranger peuvent rentrer au pays ?

À partir de ce mercredi 15 décembre, une série de vols de rapatriement vers le Maroc est mise en place par la RAM. Sont concernés le Portugal, la Turquie et les Émirats Arabes Unis.

Pour les vols au départ de la Turquie, la compagnie a annoncé qu’un vol était prévu jeudi 16 décembre, et concernant les départs du Portugal vers le Maroc un vol est prévu le 18 décembre. Aucune date n’est actuellement communiquée concernant les vols depuis les Émirats Arabes Unis.

Pour les personnes qui se trouvent dans d'autres pays, il est possible d'être rapatrié au Maroc en passant par un de ces trois pays.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des vols de rapatriement vers le Maroc ?

La RAM a précisé qu’une série de conditions doivent être remplies pour être éligible aux vols de rapatriement vers le Maroc. Ainsi sont concernés les Marocains résidents au Maroc, ayant quitté le Maroc depuis le 1er octobre 2021, ainsi que leurs conjoints et enfants les accompagnant, avec l’obligation de présenter à l’enregistrement, la CNIE ou le passeport avec une adresse au Maroc. Les frais de voyage sont à la charge des bénéficiaires.

Le Maroc impose-t-il des mesures sanitaires au retour depuis l'étranger ?

Oui, afin de lutter contre la pandémie, une série de mesures sanitaire a été mise en place. Le ministère des Affaires étrangères rappelle en ce sens que les personnes doivent présenter, avant l’embarquement, un test PCR de moins de 48 heures.

Une fois au Maroc, les passagers seront confinés pendant 7 jours dans des hôtels dédiés, à la charge du gouvernement marocain. Pendant ce confinement, des tests PCR seront effectués, toutes les 48 heures tandis que toute personne testée positive à l’aéroport ou à l’hôtel sera prise en charge par les autorités sanitaires compétentes.

Pour les personnes bloquées au Maroc, comment peuvent-elles quitter le territoire ?

Dans ce sens, des vols spéciaux sont aussi programmés et la RAM a annoncé assurer des liaisons du 14 au 31 décembre avec la Belgique, le Canada, la Côte d'Ivoire, l'Espagne, la France, le Gabon, l'Italie et le Sénégal. Il est aussi question les 17 et 18 décembre, de vols depuis le Maroc à destination du Burkina Faso et de la Mauritanie. Sont également prévus les 19 et 23 décembre de vols du Maroc à destination des États-Unis, du Canada et de Côte d’Ivoire, et du 25 décembre, des vols vers les États-Unis et le Canada. Tous ces vols sont, eux aussi, soumis à conditions, précise la RAM.

Si je me rends en France, quelles mesures faut-il respecter ?

Un protocole particulier a été mis en place pour les voyages à destination de la France, notamment avec l’obligation de remplir une fiche de traçabilité disponible sur une nouvelle plateforme digitale européenne d-PLF.

Une fois la fiche remplie et les informations confirmées par un QR code envoyé par e-mail, la fiche doit être présentée avant l’embarquement sur un vol à destination de la France et l’e-mail ou le QR code peut être demandé pour vérification. Pour les personnes utilisant la voie papier, les fiches seront collectées par le personnel de la compagnie aérienne avant le débarquement.

Le Maroc étant classé pays «orange» par la France, une déclaration sur l'honneur doit être présentée avant embarquement et aux autorités en charge du contrôle. Les personnes considérées comme vaccinées en France, c'est-à-dire ayant reçu Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen, doivent simplement présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. Pour les autres, donc celles ayant reçu Sinopharm ou n'étant pas vaccinées, il est nécessaire de justifier d'un motif impérieux, de se soumettre à un isolement de 7 jours et de se faire tester en fin de période, outre le test négatif de moins de 48h à présenter avant embarquement.

Rapatriements, éligibilité et mesures sanitaires : Les réponses à vos questions