Côte d’Ivoire: le moral armé, Prisca Trey, percluse des jambes, dépasse son handicap

© Fournis par Journal de Bangui L'Ivoirienne Prisca Marie-Costance Trey, percluse des jambes, un handicap qui la contraint à se déplacer en fauteuil roulant, estime qu'"être handicapé ne doit pas être un frein à la vie de chacun". En dépit de sa mobilité réduite, Prisca Trey, ne s'apitoie pas sur son sort. Pour elle, "l'handicap, ça se passe dans la tête" et ce "n'est pas normal", un état d'esprit qui l'amène à se surpasser face à ses défis.   Présente à la 5e édition de la "Journée Handi Emploi", un salon pour l'emploi des personnes en situation d'handicap, tenue à Abidjan le 10 juin 2021 autour de la problématique des "handicaps invisibles", elle est venue scruter les opportunités.   A Dabou, une ville à l'Ouest d'Abidjan, Prisca Trey est présidente des femmes handicapées de cette agglomération, où entre 200 et 300 personnes sont en situation d'handicap.  Pour cette édition, Handi Emploi, a ouvert son champ aux handicaps invisibles, qui sont des handicaps non apparent chez des individu tels les drépanocytaires ou les personnes souffrant d'arthrose ou d'endométriose. Les opportunités de ce salon, elle veut les partager avec ses confrères aux fins de décrocher un emploi. Grâce au recrutement dérogatoire des personnes en situation d'handicap, Prisca jouit d'un emploi, aujourd'hui.   Après deux échecs au test d'entrée à la fonction publique ivoirienne, Prisca Trey réussit la troisième année, en 2019, au concours dérogatoire en faveur des personnes en situation handicap. Adjointe administrative au tribunal de Dabou, Prisca Marie-Constance Trey (38 ans), titulaire d'un BEPC (Brevet d'étude du premier cycle), ambitionne de passer le BAC dans les années à venir afin d'évoluer dans le service judiciaire. Son sport, c'est le badminton. Engagée dans cette discipline, elle fait partie aujourd'hui de l'équipe para-badminton de la Côte d'Ivoire. Athlète dans l'âme, Prisca Trey a remporté plusieurs courses organisées par cette organisation. Promoteur de Handi Emploi, Mme Danièle Adahi, commissaire générale de la Journée Handi Emploi, s'est réjouie de ce que cette plateforme offre des voies aux personnes en situation d'handicap pour une insertion socio-professionnelle.    Durant plusieurs heures, les entreprises ayant dressé des stands, ont échangé avec des personnes en situation de handicap dans l'optique d'une éventuelle insertion selon leurs compétences et savoir-faire. Plus de 700 personnes ont visité le salon Handi Emploi qui a pour objectif principal de "sensibiliser et d'informer les entreprises ainsi que la population sur les procédures, l'utilité et l'enjeu même de l'insertion de ces personnes vulnérables dans les entreprises".  Le thème de campagne pour l'édition 2021 de la Journée Handi Emploi est "Les handicaps invisibles".  Comme innovation, Libellule, le Cabinet de recrutement & Conseil en ressources humaines, promoteur de ce salon, a lancé une campagne digitale sur cette thématique.  

The post Côte d’Ivoire: le moral armé, Prisca Trey, percluse des jambes, dépasse son handicap appeared first on Journal de Bangui.

Côte d’Ivoire: le moral armé, Prisca Trey, percluse des jambes, dépasse son handicap