Niger: Bazoum retouche son gouvernement

© Fournis par Journal du Gabon Quatre nouveaux ministres ont été nommés samedi.Mohamed Bazoum réajuste légèrement son gouvernement en nommant quatre nouveaux ministres samedi 23 avril dont deux opposants fraîchement ralliés à la majorité présidentielle:  Yacoubou Ibrahim qui devient ministre d'État avec le portefeuille de l'Énergie et des Énergies renouvelables et Mahamadou Laouali Dan Dano qui est désigné ministre de Communication, chargé des relations avec les institutions à la place de Mahamadou Zada, emprisonné en début de semaine pour «détournement de fonds publics» présumé.  Ibrahim Yacoubou, âgé de 50 ans, est un ancien directeur-adjoint de cabinet à la présidence du temps où le Niger était dirigé par le président Mahamadou Issoufou auquel Mohamed Bazoum a succédé l'année dernière.  Soupçonné de vouloir prendre le contrôle du parti présidentiel, PNDS (Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme), il en avait été exclu en 2015 et démis de ses fonctions à la présidence.  A la tête de son propre parti le Mouvement patriotique nigérien (MPN), il s'était lancé à la conquête du pouvoir lors de la présidentielle de 2016. Mais il avait été recalé avec un score de 4,43% des voix seulement. Après avoir appelé ses partisans à voter au second tour en faveur du président Issoufou, ce dernier l'avait ensuite récompensé  en le nommant au poste prestigieux de ministre des Affaires étrangères. Limogé deux ans après, Il tente une nouvelle fois de briguer les suffrages de ses compatriotes en 2021, cette fois contre Mohamed Bazoum, compagnon et dauphin politique du président Issoufou. Avec 5.38% au premier tour, Yacoubou Ibrahim avait alors préféré soutenir  l'opposant et ex-président Mahamane Ousmane (1993-1996) au détriment de Mohamed Bazoum, finalement élu.  L'entrée de Yacoubou Ibrahim samedi au gouvernement du président Bazoum, ainsi que celle de Laouali Dan Dano, également membre du MPN (6 députés à l'Assemblée nationale), intervient une semaine après la décision de son parti de quitter l'opposition pour rallier la majorité présidentielle.  Selon un communiqué du secrétariat général du gouvernement lu à la radio nationale, deux autres ministres ont également été nommés: Ibrahim Natatou à l'Education nationale et  Tchousso Ramatou Oumarou Tchian au ministère déléguée auprès du ministre des Finances.

The post Niger: Bazoum retouche son gouvernement appeared first on Journal du Gabon.

Niger: Bazoum retouche son gouvernement