Le pape François reçoit des autochtones du Canada, une étape cruciale vers la guérison

Le pape François a reçu lundi 28 mars deux délégations d’autochtones du Canada. © AFP - HANDOUT Le pape François a reçu lundi 28 mars deux délégations d’autochtones du Canada.

Le pape François a reçu lundi 28 mars deux délégations d’autochtones du Canada. Venus cette semaine au Vatican, ils ont pu notamment raconter leurs histoires et témoigner des abus qu’ils ont subis dans des pensionnats gérés par l’Église catholique. Mais aussi demander que le pape présente des excuses. Des premières rencontres qui ouvrent une semaine historique pour les représentants de ces nations canadiennes. 

Avec notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque

Ils sont venus avec un message : celui de leurs peuples dont les familles ont été déracinées, déplacées ; venus, disent-ils pour la vérité, la guérison et la réconciliation. Le pape a reçu deux groupes, pris le temps de les écouter.

« Sa mine avait l’air triste », a confié l’un des membres reçus. Un premier contact positif pour Martha Grieg, survivante inuit d’un pensionnat d’autochtones dans les années 1960 : « Il semblait très intéressé par ce qu’on lui a dit. Je crois qu’il va vraiment se passer quelque-chose à l’avenir, si tout va bien. »

►À lire aussi : Pensionnats autochtones au Canada: une prise de conscience tardive

Une étape essentielle vers la guérison

Selon Micth Case, membre de la Nation Métis de l’Ontario, ce voyage à Rome est aussi une manière de délier les langues, au-delà des réparations attendues de la part de l’Église : « Pour moi, c’est une opportunité pour les survivants, et au nom de beaucoup d’autres de raconter leur histoire, pas juste au Saint-Père, même si c’est important mais au monde entier. Nos communautés ont été ignorées et oubliées si longtemps. » 

Si en septembre dernier l’Église du Canada avait officiellement demandé pardon pour les violences commises dans les pensionnats, les Métis comme des Inuits sont venus entendre une demande de pardon de la bouche du pape, une étape essentielle à leurs yeux dans leur chemin de guérison.

►À lire aussi : Canada: des leaders autochtones reçus par le pape François

Le pape recevra vendredi 1er avril l’ensemble des délégations autochtones pour un discours très attendu. Il a reçu ce lundi un cadeau traditionnel : des mocassins en peau d’élan, symbole pour ces peuples du long chemin à parcourir encore vers la guérison.

Le pape François reçoit des autochtones du Canada, une étape cruciale vers la guérison