Stéphane Bern : cette raison pour laquelle il vend l’intégralité de ses meubles

Stéphane Bern : cette raison pour laquelle il vend l’intégralité de ses meubles © Stephane Lemouton / Bestimage Stéphane Bern : cette raison pour laquelle il vend l’intégralité de ses meubles

Comme le révèle Le Parisien, vendredi 21 janvier, après avoir vendu son appartement parisien pour rejoindre la campagne, Stéphane Bern propose de nombreux meubles et objets aux enchères, afin de tourner une page de son ancienne vie de citadin.

Stéphane Bern va de l’avant. Après avoir quitté son appartement parisien pour s’installer dans le Perche, l’animateur télé a décidé de vendre plusieurs meubles et objets décoratifs qu’il possédait, dans le cadre d’une enchère organisée sur plusieurs jours à l’Hôtel Drouot, situé dans le 9e arrondissement de la capitale. Comme l’a révélé Le Parisien, vendredi 21 janvier, le présentateur du Village préféré des Français a choisi de se séparer de plusieurs biens puisque le monument historique à Thiron-Gardais, qu’il a restauré et dans lequel il vit, "est déjà équipé".

"J’ai juste gardé quatre fauteuils et quelques tableaux. J’utiliserai l’argent pour continuer les restaurations", a expliqué Stéphane Bern, qui a bien l’intention de "transformer l’entrée du musée". "J’ai racheté un pigeonnier du XVIIIe que je veux aménager en salle d’exposition temporaire", a-t-il affirmé, en précisant : "Dans un monument historique, les travaux coûtent très cher." De quoi le pousser à proposer à la vente "près de 300 tableaux, fauteuils, tables, guéridons, tapis, vaisselles et bonnes bouteilles de vin", comme le soulignent nos confrères. Le choix est vaste et les estimations des prix iront de 50 à 30 000 euros. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette enchère retient l’attention des collectionneurs puisque des appels ont déjà été passés depuis la France, mais aussi l’Italie, la Belgique ou encore l’Autriche.

Découvrez l'amitié de Stéphane Bern et de Brigitte Macron, en photos

"Je ne suis pas passéiste"

Loin d’être nostalgique, Stéphane Bern a indiqué qu’il a "aimé tous ces objets" dont il ne veut plus. "Même si je défends le patrimoine, je ne suis pas passéiste. J’ai pris la décision de tourner vraiment une page en m’installant à Thiron-Gardais et en vendant tout", a déclaré l’animateur de Secrets d’Histoire, qui se tourne vers l’avenir et notamment "vers la fiction". "J’ai 58 ans, c’est la dernière fois que je peux ainsi changer de vie", a-t-il ajouté.