L’ULK honore ses lauréats de la première promotion de la faculté de médecine

ulk © Présenté par ulk

Kinshasa, 28 novembre 2021 (ACP).- L’Université libre de Kinshasa (ULK) a honoré samedi à Kinshasa, ses lauréats de la première promotion issus de la faculté de médecine de l’année académique 2020-2021, après 7 ans d’une formation rigoureuse, au cours d’une cérémonie de réception, organisée dans l’enceinte de cette institution universitaire, située à la 15ème rue Limete, en présence de son Président du conseil d’administration (PCA), Médard Bompoko Bokete.

Le PCA Médard Bompoko Bokete s’est dit heureux et fier de voir l’ULK honoré ses premiers lauréats au nombre de 14 médecins durant son mandat dont parmi eux figuraient un Camerounais ayant reçu la mention distinction, un Congolais de Brazzaville, un Rwandais, un Burundais et un Angolais.

Dans son bref aperçu historique, Médard Bompoko a indiqué que parmi les 5 co-fondateurs, à la création de l’ULK le 15 octobre 1988, il est resté seul à diriger cette alma mater, les 4 autres étant décédé. Il a également signalé qu’elle est la première université privée laïque en RDC, avant de préciser qu’elle débuté avec trois facultés, à savoir : le droit, les sciences sociales, politiques et administratives ainsi que la gestion économique suivi quelques temps après de la filière de l’Informatique.

33 ans après, elle débuta avec la faculté de médecine, a-t-il encore dit, soutenant qu’avec l’expérience acquise, l’ULK ne pouvait pas échouer dans l’organisation de cette filière si importante pour la RDC afin de produire des médecins qualifiés.

Le PCA Bompoko a émis le vœu de voir le gouvernement encourager les bonnes volontés qui viennent apporter secours à l’Etat afin que les jeunes soient encadrés afin de contribuer au développement du pays.

Satisfecit de l’ULK pour la réhabilitation de sa filière de médecine par le Conseil d’Etat

Le Conseil d’administration de l’ULK à travers son président Médard Bompko a par ailleurs, salué l’arrêt rendu par le conseil d’Etat autorisant cette institution universitaire à organiser la faculté de médecine après son examen par le conseil jugé viable.

Il a, à cette occasion invité les parents à inscrire leurs enfants à l’ULK pour une formation qualifiée car elle a déjà produit sur le marché d’emploi des hauts cadres travaillant dans toutes les institutions du pays tant nationale qu’internationale dont Mme Déborah, recteur dans une université en Ecosse.

Il a, à cet effet, exhorté les lauréats à être les ambassadeurs pour défendre l’étendard de l’ULK ajoutant que la valeur de cette faculté de médecine dépendra de leur comportement dans la vie professionnelle et du respect de la déontologie médicale et du serment d’Hippocrate.

Le doyen de la faculté de médecine de l’ULK, Pr Mathieu Loposo, a circonscrit le parcours rigoureux de ses médecins ayant suivi une formation normale avec des enseignements en science de base de qualité effectuant des stages chaque année de leurs études, évalués dans les normes à la fin des sessions par des professeurs attitrés et sanctionnés par un jury rigoureux.

L’ULK a déjà un laboratoire moderne et un Hôpital moderne construit sur financement propre afin d’être compétitive et ainsi avoir des médecins spécialistes d’ici 2028 et à l’horizon 2030 ses propres professeurs en médecine.

Le secrétaire général académique, Pr. Jean Paul Seghibio a rendu hommage à ses prédécesseurs pour le travail abattu durant 7 ans et la détermination du conseil d’administration d’accompagner ses étudiants dans le but d’aider le pays dans ce secteur.

ACP/

L’ULK honore ses lauréats de la première promotion de la faculté de médecine