Tops/Flops Bayern-Barcelone : Muller impitoyable, le Barça inoffensif

Muller encore décisif, Dembélé et le Barça dépassés. © AFP Panoramic Muller encore décisif, Dembélé et le Barça dépassés.

Tops

Muller, infatigable et sans pitié

À 32 ans, Thomas Muller fait partie de ces joueurs que tous les coaches rêvent d'avoir dans leur équipe. Véritable poison pour une défense barcelonaise à la rue, Muller a montré plus d'envie que la plupart des joueurs de Barcelone, alors que le Bayern était déjà assuré de finir premier avant le début de ce match. Abandonné par Mingueza au deuxième poteau, il est à la réception du centre de Lewandowski sur le premier but du Bayern à la 34e. En fin de match, alors que le Bayern gagnait 3-0 et que le Barça ne montrait plus aucun signe de dangerosité, Muller a continué de faire les efforts jusqu'au bout, comme à son habitude.

Davies, intenable

Il n'a pourtant joué que 70 minutes, mais quel match de la part de Davies ! Impressionnant par son explosivité et son envie, le latéral gauche canadien a profité du positionnement inhabituel d'Araujo sur le flanc droit pour mettre à mal la défense Barcelonaise. Il est passeur décisif sur le but de Musiala à la 62e sur un énième débordement, et n'a pas réellement souffert défensivement. Il incarne à lui tout seul ce qui a manqué dans les rangs du Barça.

Flops

L'attaque Barcelonaise, le néant

Face à une défense bavaroise compacte mais surtout à cause de son manque de créativité, l'attaque du Barça n'a pas réussi à inquiéter une seule fois Manuel Neuer sur 90 minutes. Les joueurs de Xavi n'ont cadré que deux pauvres frappes sur cinq tentées. Menés 2-0 à la mi-temps, Dembélé, Depay et Nico (qui a remplacé Dest à la mi-temps) devaient aller inscrire 3 buts en 45 minutes pour obtenir leur billet pour les 1/8e de finale. Mission impossible pour un club qui n'a inscrit que 2 buts en 5 matchs de Ligue des champions cette saison. Sans Ansu Fati, atout principal de l'attaque barcelonaise, les attaquants barcelonais ont livré une pâle copie, à l'image du reste de l'équipe ce soir.

Un Mingueza à la rue

Son entrée en jeu à la 39e minute de jeu, pour remplacer Jordi Alba blessé, a plus été un poison qu'un renfort pour le Barça. Lui qui n'a jamais vraiment rassuré depuis le début de la saison a une nouvelle fois prouvé qu'il n'avait pas les épaules pour assumer le rôle qui lui est confié au Barça. Sur la pelouse de l'Allianz Arena, l'Espagnol de 22 ans a vécu un véritable cauchemar face à Coman, qui l'a enrhumé toute la rencontre. Il ne saute même pas dans son duel face à Muller à l'origine du premier but bavarois. Incapable d'apporter du soutien offensivement, Mingueza n'était, comme son club pas à la hauteur ce soir.

Tops/Flops Bayern-Barcelone : Muller impitoyable, le Barça inoffensif