Édouard Mendy : et maintenant champion du monde !

Une semaine après avoir remporté la CAN, le gardien sénégalais remporte la coupe du monde des clubs avec Chelsea.

Edouard Mendy faisait son retour dans les buts de Chelsea, il remporte un nouveau trophée © AP Photo Edouard Mendy faisait son retour dans les buts de Chelsea, il remporte un nouveau trophée

En à peine six mois, Édouard Mendy aura donc été champion d'Europe, champion d'Afrique et désormais champion du monde. De retour dans les buts de son club de Chelsea, le gardien sénégalais a remporté samedi la coupe du monde des clubs de la FIFA en battant les Brésiliens de Palmeiras (2-1 a.p).

Un pénalty de l'Allemand Kai Havertz en prolongation a permis à Chelsea de remporter son premier Mondial des clubs Fifa en battant les Brésiliens de Palmeiras (2-1), samedi, à Abou Dhabi.

Les Londoniens avaient pris l'avantage grâce à l'inévitable Romelu Lukaku. Le fils de l'international zaïrois Roger Lukaku trompe le gardien carioca de la tête peu après la mi-temps (1-0, 55e).

Les champions d'Amérique du sud égalisent moins de dix minutes plus tard, sur un pénalty accordé après recours à la VAR et transformé par Raphael Veiga (1-1, 64e).

Chelsea a fini par faire la différence, sur un autre pénalty, lui aussi accordé pour une main dans la surface repérée par l'assistance vidéo (2-1, 117e). Havertz l'a transformé, inscrivant un nouveau but décisif après celui marqué l'an dernier en finale de la Ligue des champions contre Manchester City.

Pour Mendy, peu de choses à se mettre sous la dent. Le gardien des Lions s'est incliné sur penalty, totalement pris à contre-pied.

Al Ahly sur le podium

Les Égyptiens d'Al-Ahly ont, eux, terminé à la troisième place de cette Coupe du monde des clubs, après leur large victoire sur les Saoudiens d'Al-Hilal, ce samedi (4-0).

Éliminés par Palmeiras en demi-finale (0-2), les champions d'Afrique montent sur le podium mondial pour la deuxième année consécutive.

Aidés par les expulsions précoces de Matheus Pereira (14e) et Mohamed Kanno (28e), ils ont marqué par Hamdi Fathi (8e), Yasser Ibrahim (17e), Ahmed Abdel Kader (40e) et Amr Al Soulia (64e).

Édouard Mendy : et maintenant champion du monde !