Un Franco-marocain à l’origine de NamX, la voiture qui roule à l’hydrogène vert

NamX a présenté cette semaine un SUV premium à pile à combustible utilisant de l’hydrogène vert. Un rêve devenu réalité pour son fondateur franco-marocain Faouzi Annajah, fils d’un ouvrier marocain ayant travaillé pendant plus de 35 ans chez le constructeur Renault.

L’entreprise française NamX a présenté, cette semaine dans la commune italienne Cambiano, le prototype d’une voiture roulant à l’hydrogène. Co-désignée par Pininfarina, NamX se présente comme un SUV à hydrogène alimenté par des capsules amovibles. Le prototype a été présenté, mercredi, lors d’une conférence de presse, au siège de la maison de design italienne Pininfarina, designer historique de plusieurs marques comme Ferrari ou encore Peugeot.

Une fois produit, ce SUV sera «la première voiture au monde propulsée par un système de réservoir amovible breveté qui promet de révolutionner l'expérience de la mobilité propre et de rendre le carburant hydrogène largement disponible», indique NamX dans un communiqué. Celui-ci rappelle que le véhicule «s'inscrit dans un projet industriel et technologique d'envergure dont l'ambition est de concilier mobilité humaine et préservation de l'environnement grâce à l'hydrogène vert».

Un Franco-marocain à l’origine de NamX, la voiture qui roule à l’hydrogène vert