Tuchel et Chelsea maitrisent City / Ligue des Champions (finale)

Au terme d'une finale très disputée, les Blues ont remporté la bataille tactique (1-0). Inoffensifs, Guardiola et ses hommes signent un nouvel échec européen.

Chelsea, potentiel adversaire © Fournis par Football 365 Chelsea, potentiel adversaire La maitrise de Chelsea aura fait la différence. Dans une finale qui n'aura pas été exceptionnelle en matière de spectacle, les amateurs de tactique auront apprécié l'affrontement entre Thomas Tuchel et Pep Guardiola, où le manager allemand a réussi à remporter son duel, après un échec en finale l'an dernier, sur le banc du Paris Saint-Germain.  Les Blues n'auront pas dominé totalement la rencontre, en raison de la maitrise de possession des Skyblues. Mais Manchester City n'a pas profité des erreurs de Werner, qui aura donné des sueurs froides aux supporters londoniens (10e, 14e, 27e), présent dans l'enceinte de Porto, ce samedi. Chelsea toujours autant efficace  Mais Chelsea l'a joué comme il sait très bien le faire, avec un bloc organisé par une ligne de cinq défenseurs, protégés Kanté et Jorginho, impériaux dans cette finale. Et à l'image de Rudiger, la défense des Blues a tenu le coup (27e) et a offert peu d'espaces aux Mancuniens. Et la blessure de Silva aura même été anecdotique (35e). Manchester City a persisté, mais l'illumination est venue de Havertz, encore sur une contre-attaque. Mount envoyait une passe sublime dans l'axe pour Havertz, qui élimine Ederson et conclut du gauche dans le but vide (1-0, 42e), sous les yeux d'un Pep Guardiola dépité. De Bruyne sorti sur blessure  La seconde période aura été plus compliquée pour la formation londonienne, sous pression. Le discours à la mi-temps de l'entraîneur catalan a motivé ses troupes, mais deux faits de jeu auront été fatals. D'abord, un choc entre Rüdiger et De Bruyne, le Belge est resté au sol et n'a pas pu continuer sa finale.  Quelques instants plus tard, James semblait touchait le ballon de la main, en pleine surface. Mais M. Mateu Lahoz a martelé le fait qu'il n'y aurait pas de penalty (62e). Et lorsque City trouvait un espace dans la défense, les Blues ont été sauvé par Azpilicueta, auteur d'un tacle décisif juste devant Gündogan (69e). City n'a rien pu faire Au final, Manchester City n'ont cadré qu'un seul tir dans cette partie, insuffisant pour inquiéter les hommes de Tuchel. Quasiment privé de ballon en fin de match, Chelsea aurait même pu faire le break mais Pulisic, gêné par Dias, a manqué les cages d'Ederson (73e). Vainqueurs de cette bataille, les Londoniens renversent donc le favori de cette compétition et célèbrent leur deuxième sacre en Ligue des Champions, neuf ans après le premier contre le Bayern Munich. Manchester City, dominateurs durant toute la rencontre, n'aura pas réussi à inquiéter son adversaire et, encore une fois, n'aura pas le droit à un sacre européen.

Tuchel et Chelsea maitrisent City / Ligue des Champions (finale)