«La participation des jeunes à l’examen périodique universel»

Formation du CNDH à RabatLe Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organise, les 24 et 25 novembre à l’Institut Driss Benzekri pour les droits de l’Homme à Rabat, une formation sur « La participation des jeunes à l’examen périodique universel » (EPU).Cette formation, organisée en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), UPR Info et le concours financier de l’Ambassade du Canada au Maroc, intervient dans le cadre des « 16 jours

© Présenté par

Formation du CNDH à Rabat

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organise, les 24 et 25 novembre à l’Institut Driss Benzekri pour les droits de l’Homme à Rabat, une formation sur « La participation des jeunes à l’examen périodique universel » (EPU).

Cette formation, organisée en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), UPR Info et le concours financier de l’Ambassade du Canada au Maroc, intervient dans le cadre des « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre », qui se dérouleront du 25 novembre au 10 décembre sous le thème « Orangez le monde: mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes ! », indique mardi un communiqué du CNDH.

Dans la perspective du prochain EPU du Maroc, prévu en novembre 2022 et en vue d’assurer une approche participative des jeunes du Maroc dans l’élaboration du rapport parallèle EPU du CNDH, cette formation réunira des jeunes de différentes régions du Royaume afin de renforcer leurs connaissances sur ce processus, mais aussi de les impliquer dans l’élaboration des recommandations liées aux droits des femmes, selon la même source.

Le Royaume du Maroc a été examiné trois fois dans le cadre de l’EPU et ce, en 2008, 2012 et en 2017, rappelle le CNDH, notant que le Maroc a reçu, lors du dernier examen en septembre 2017, deux cent quarante-quatre (244) recommandations, dont plusieurs recommandations relatives aux droits des femmes et à l’égalité.

L’Examen périodique universel est un mécanisme qui permet de passer en revue les réalisations et le suivi des engagements des États en matière des droits de l’Homme. Ce mécanisme, qui enregistre l’engagement de tous les États membres des Nations Unies, repose sur les informations fournies par l’État en question, les informations reçues des organes et des entités des Nations Unies et les informations des parties tierces telles que les Institutions nationales des droits de l’Homme et les organisations non gouvernementales.

«La participation des jeunes à l’examen périodique universel»