Attaque du Capitole: la commission parlementaire demande à Ivanka Trump de témoigner

L’enquête parlementaire sur l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021 vient d’inviter Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, à venir témoigner sur toute conversation au sujet du projet d’empêcher la certification du vote des grands électeurs. © AP - Pablo Martinez Monsivais L’enquête parlementaire sur l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021 vient d’inviter Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, à venir témoigner sur toute conversation au sujet du projet d’empêcher la certification du vote des grands électeurs.

L’enquête parlementaire sur l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021 se rapproche encore de la famille Trump. La commission spéciale de la chambre des représentants invite Ivanka Trump à venir témoigner.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Elle passe pour être la fille préférée de Donald Trump et c’est la première fois qu’un membre de la famille Trump est appelé directement à coopérer dans l’enquête. Dans sa lettre de huit pages, le président de la commission, le démocrate du Mississippi Bennie Thomson, explique que les neuf élus chargés de l’enquête sont intéressés par son témoignage sur toute conversation au sujet du projet d’empêcher la certification du vote des grands électeurs.

Le groupe d'élus demande aussi à Ivanka Trump de reconstituer ses activités le jour de l'émeute et de donner un aperçu des mesures prises, ou pas, par la Maison Blanche ce jour-là. Ivanka Trump, à qui l'on prête des ambitions politiques, a bien reçu la lettre, mais elle n'a toutefois pas fait savoir si elle prévoyait effectivement de témoigner.

Pour l’instant, c’est demandé poliment. Mais la commission a aussi le pouvoir d’envoyer des assignations à témoigner, beaucoup plus contraignantes. Jusqu’ici, les proches de Donald Trump ont tous refusé de coopérer. Le risque de faire l’objet de poursuites criminelles, comme c’est déjà le cas pour l’ancien conseiller Steve Bannon, ne semble pas réussir à les convaincre de braver l’injonction de leur patron, lequel continue à dénoncer une commission partisane.

À lire: Attaque du Capitole: la Cour suprême autorise le transfert de documents de la Maison Blanche

Attaque du Capitole: la commission parlementaire demande à Ivanka Trump de témoigner