Saint-Étienne retient Bordeaux par la manche

© Fournis par Sofoot

Bordeaux 2-2 Saint-Étienne

Buts : Mara (16e) et Onana (23e) pour les Marine et Blanc // Bouanga (34e) et Nordin (65e) pour les Verts

Pas plus avancés.

C’était une affiche entre deux monuments en péril. Bordeaux devait rattraper son retard, Saint-Étienne pouvait prendre ses distances avec la zone dangereuse. Mais, à l’arrivée, ni l’un ni l’autre n’a accompli sa mission ce mercredi (2-2). Tout avait pourtant débuté comme dans un rêve pour les Girondins, qui ont assez vite pris à défaut l’arrière-garde stéphanoise grâce à deux corners. Le premier, tiré astucieusement à ras de terre et en retrait par Danylo Ignatenko, a permis à Sékou Mara de battre Paul Bernardoni du droit (1-0, 16e). Sur le second, Javairô Dilrosun a déposé le ballon sur la tête d’un Junior Onana déterminé (2-0, 23e). Les Aquitains étaient déchaînés, les Verts étaient dépassés et, sur son banc, David Guion était sans doute enchanté.

Cela n’a toutefois pas duré longtemps. Piqués dans leur orgueil, les Foréziens ont rapidement réagi. Trouvé dans la surface par Ryad Boudebouz, Denis Bouanga a réduit l’écart d’une frappe croisée, remettant ainsi son équipe dans le sens de la marche (2-1, 34e). Les Bordelais ont perdu de leur sérénité, et les Stéphanois, notamment boostés par l’entrée en jeu de Wahbi Khazri (57e), se sont montrés de plus en plus insistants. Jusqu’à ce qu’Arnaud Nordin, profitant de la passivité d’une défense qui n’est pas la plus mauvaise de Ligue 1 pour rien, n’égalise (2-2, 65e). L’ailier de 23 ans aurait pu donner l’avantage aux siens dans la foulée, mais sa tête a ricoché sur la barre (69e). L’ambiance est alors devenue électrique, M. Bastien a distribué des jaunes comme des petits pains (six à compter de la 70e) et, sur son premier ballon, l’éternel Jimmy Briand a bien cru offrir la victoire au club au scapulaire... avant que son but ne soit annulé pour un léger hors-jeu (89e). Terriblement frustrant pour le public du Matmut Atlantique.

Au classement, le FCGB reste avant-dernier, tandis que l’ASSE retombe à la place de barragiste. En clair, personne n’a de quoi être satisfait.

Bordeaux (3-4-1-2) : Poussin - Ahmedhodžić, Guilavogui, Gregersen (Kwateng, 81e) - Lacoux (Oudin, 75e), Onana (Briand, 88e), Ignatenko, Mangas – Dilrosun (Klidje, 81e) – Mara (Adli, 75e), Niang. Entraîneur : David Guion.

Saint-Étienne (3-4-3) : Bernardoni - Bakayoko (Moukoudi, 46e), Kolodziejczak, Nade - Silva (Khazri, 57e), Camara, Gourna-Douath (Aouchiche, 72e), Trauco (Thioub, 46e) - Bouanga, Boudebouz (Neyou, 72e), Nordin. Entraîneur : Pascal Dupraz.

Résultats et classement de Ligue 1

Saint-Étienne retient Bordeaux par la manche