Josiane Balasko : pourquoi son histoire d'amour avec George Aguilar n'était pas jouée d’avance

Josiane Balasko : pourquoi son histoire d'amour avec George Aguilar n'était pas jouée d’avance © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Josiane Balasko : pourquoi son histoire d'amour avec George Aguilar n'était pas jouée d’avance

Ce vendredi 15 avril, Josiane Balasko célèbre ses 72 ans. L’occasion de se remémorer son histoire d’amour avec George Aguilar, son mari depuis près de vingt ans. Une romance qui aurait pourtant pu ne jamais voir le jour.

Voilà maintenant près de deux décennies que Josiane Balasko a épousé le comédien George Aguilar. Les deux tourtereaux se sont mariés en 2003, quatre ans après leur coup de foudre sur le tournage du film Le Fils du Français de Gérard Lauzier. S’ils filent encore aujourd’hui le parfait amour, ils n’étaient pourtant pas partis pour vivre une telle romance. Et pour cause, lors de leur rencontre en 1999, l’actrice, qui célèbre son soixante-douzième anniversaire ce vendredi 15 avril, était en couple avec le sculpteur Philippe Berry, avait qui elle avait déjà deux enfants, une fille aînée Marilou et un fils adoptif Rudy.

"On s'est rencontrés sur le tournage du dernier film de Gérard Lauzier", s’est souvenue Josiane Balasko, qui a également partager la vie d'un membre du Splendide, sur le plateau de Vivement Dimanche sur France 2 en septembre 2021. "On était perdues dans la jungle et on tombait sur une tribu qui nous recueillait. À la tête de la tribu, il y avait un chef indien. Il y avait une cérémonie qui était organisée, nous, on n'était absolument pas au courant. Durant cette cérémonie, je me retrouvais mariée avec le chef indien. Et il s'est trouvé que le chef indien, c'était George", a-t-elle raconté. À ce moment-là, rien ne prédestine cette union fictive à devenir réalité quelques années plus tard. Notamment parce que, en plus du mariage de Josiane Balasko avec Philippe Berry, les deux comédiens ne parlent pas la même langue. Lui ne connaît effectivement pas un mot de français, et elle ne parle "presque pas anglais", a indiqué la tante de Coline Berry à Michel Drucker.

>> PHOTOS - Josiane Balasko et Marilou Berry ensemble aux obsèques de Philippe Berry

"Il y a des choses qui sont écrites"

Les deux partenaires de jeu ont pourtant bien fini par tomber amoureux. Et si certains ont pu avoir du mal à se le figurer à l’époque, d’autres avaient senti la magie venir. Ce fut le cas du producteur du film Le Fils du Français. "La première chose que m'a dite Gérard Lauzier trois mois avant le tournage, alors que j'étais mariée en plus à l’époque… Il m'a dit : 'Josiane, je t'ai trouvé un beau mari'", s’est rappelé Josiane Balasko. Présent lui aussi sur le plateau de Vivement Dimanche en septembre dernier, George Aguilar a précisé : "La première phrase que je lui aie dite à elle, en espagnol, c'est : 'Tu eres mi esposa' (Tu seras mon épouse)". "Parce que j'étais censé être sa femme dans le film", a alors indiqué l’actrice. Et de conclure : "Voilà, il y a des choses qui sont écrites."

Article écrit en collaboration avec 6Medias.