Brest assomme Clermont

© Fournis par Sofoot

Brest 2-0 Clermont

Buts : Brassier (60e) et Ogier (63e CSC)

Expulsion : Del Castillo (22e) pour le SB29

One, two, three, viva Belaïli !

L’international algérien n’a pas toujours été irrésistible depuis son arrivée à Brest, en janvier dernier. Mais en ce moment, force est de constater que le champion d’Afrique 2019 ravit les supporters finistériens. Unique buteur à Metz il y a une semaine (0-1), le milieu offensif de 30 ans a été le grand artisan de la victoire des siens face à Clermont, ce dimanche (2-0). D’abord en tirant le corner qui, dévié par Steve Mounié au premier poteau, a permis à Lilian Brassier d’ouvrir le score de près (1-0, 60e). Puis en délivrant, après avoir déboulé sur son aile gauche et résisté à un tacle grossier de Jean-Claude Billong, un centre absolument délirant de l’extérieur du droit à destination de Mounié. La tête du Béninois a été déviée dans son propre but par Florent Ogier et, en trois minutes, le SB29 a mis son adversaire K.O debout (2-0, 63e).

Du côté du CF63, il y a de quoi se poser quelques questions. Car les hommes de Pascal Gastien ont évolué pendant plus d’une heure en supériorité numérique, après l’expulsion de Romain Del Castillo pour un tacle dangereux bien que maladroit sur Jodel Dossou (22e). Les Auvergnats n’ont cependant jamais su tirer profit de cette situation favorable, à l’image d’un Mohamed Bayo trop peu inspiré et rarement servi dans de bonnes conditions. Le promu s’est certes procuré des occasions intéressantes grâce à l’apport de ses entrants, Saif-Eddine Khaoui (66e) et Jim Allevinah (84e). Mais Marco Bizot veillait au grain et, de toute façon, le mal était déjà fait. Incapable de battre Metz à onze contre dix deux semaines plus tôt (1-1), Clermont fait pire cette fois, puisqu’il rentre bredouille de Bretagne. Et reste à portée de tir du barragiste stéphanois (deux points d’écart).

Pendant que d’autres équipes déjà sauvées semblent terminer l’exercice en roue libre - Montpellier, on te voit -, Brest a visiblement décidé d’enflammer Francis-Le Blé jusqu’au soir de la dernière journée.

Brest (4-4-2) : Bizot - Pierre-Gabriel, Chardonnet, Hérelle, Brassier - Del Castillo, Lasne, Belkebla, Belaïli (Cardona, 69e) - Mounié (Rafiki Saïd, 79e), Satriano (Magnetti, 79e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Clermont (4-2-3-1) : Djoco - Zedadka, Billong, Ogier (Seidu, 64e), N'Simba - Magnin (Abdul Samed, 46e), Gastien - Dossou (Kyei, 71e), Da Cunha (Khaoui, 64e), Rashani (Allevinah, 64e) - Bayo. Entraîneur : Pascal Gastien.

Brest assomme Clermont