Finis le masque et la distanciation sociale pour les Américains entièrement vaccinés

Les CDC ont opéré un virage radical par rapport à leurs recommandations antérieures sur le port du masque. © Violeta Stoimenova/Getty Images Les CDC ont opéré un virage radical par rapport à leurs recommandations antérieures sur le port du masque.

Les responsables fédéraux de la santé publique aux États-Unis ont réservé, jeudi, une bonne nouvelle pour les personnes vaccinées : les Américains qui ont reçu toutes leurs doses du vaccin contre la COVID-19 n'auront plus besoin de porter un masque ou de respecter la distanciation sociale dans la plupart des environnements intérieurs et extérieurs.

Amorçant un virage important, le groupe d'intervention de la Maison-Blanche consacré à la COVID-19 a annoncé les assouplissements aux restrictions recommandées au cours d'un point de presse.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) vont plus loin qu'au début du mois, alors qu'ils cessaient de préconiser le port du masque à l'extérieur, mais uniquement dans les endroits peu fréquentés.

Plusieurs choses sont survenues dans les deux dernières semaines», a expliqué la directrice des CDC, Rochelle Walensky, mentionnant entre autres la diminution importante des cas, l'extension de la vaccination aux adolescents de 12 à 15 ans, qui a commencé dans la journée, et les résultats d'études.

Sur la base de la trajectoire descendante continue des cas, des données scientifiques sur la performance de nos vaccins et de notre compréhension de la façon dont le virus se propage, ce moment est arrivé pour ceux qui sont entièrement vaccinés», a-t-elle soutenu.

Nous avons tous attendu ce moment où nous pourrons retrouver un certain sens de la normalité», a-t-elle commenté.

Peu après l'annonce, le président Joe Biden a tenu un point de presse qui n'était pas prévu pour commenter ce développement majeur.

C'est un grand jour pour l'Amérique », s'est-il réjoui, évoquant une étape décisive» dans la lutte contre la COVID-19.

Le jalon est important pour ce pays qui, en raison de son bilan peu reluisant de l'an dernier, figure toujours au premier rang mondial pour le nombre total de cas recensés et de morts.


Vidéo: La stratégie du «zéro COVID-19» a été plus payante que le «vivre avec» (Le Devoir)

Finis le masque et la distanciation sociale pour les Américains entièrement vaccinés