COVID-19: Les mesures sanitaires assouplies à Québec à compter du 10 mai

© Fournis par La Presse Canadienne

QUÉBEC — Les gens de la capitale nationale vont pouvoir souffler un peu à partir du lundi 10 mai, alors que la région passera d'une zone «rouge foncé» à la zone rouge.

Dans la grande région de Québec, les élèves du secondaire pourront donc retourner à l'école lundi prochain, le couvre-feu passera de 20 heures à 21h30 et les commerces non essentiels pourront rouvrir leurs portes.

C'est ce qu'a annoncé mardi le premier ministre François Legault, en conférence de presse, accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, après avoir constaté avec satisfaction une nette diminution du nombre de cas d'infections à la COVID-19 au cours des dernières semaines dans la région de la capitale et ses environs, ce qui permet de renoncer aux mesures sanitaires d'urgence.

Les assouplissements visent la ville de Québec et sa région, incluant la rive-sud, soit Lévis, Bellechasse et Montmagny-L'Islet.

Déjà, depuis lundi, les élèves du primaire de la région de la capitale peuvent reprendre le chemin de l'école.

Ceux de secondaire un et deux pourront retourner à l'école à temps complet lundi, alors que ceux de secondaire trois, quatre et cinq, fréquenteront l'école en alternance.

D'autres régions pourront elles aussi profiter d'assouplissements aux règles sanitaires dans les prochains jours. 

L'Abitibi-Témiscamingue, qui affiche une situation stable, passe de l'orange à la zone jaune.

En Outaouais, la situation s'améliore, mais «demeure très fragile», a commenté le premier ministre, en annonçant des assouplissements à géométrie variable. Les écoles primaires pourront ouvrir dans toute la région, mais la réouverture des commerces non essentiels, celle des écoles secondaires et le report du couvre-feu à 21h30 seront réservés aux MRC de Gatineau et Papineau.

En Beauce-Etchemins, on observe encore des taux de contagion élevés. Dans trois MRC (Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins), seules les écoles primaires pourront reprendre leurs activités.

Par contre, dans une partie de l'Estrie, la MRC du Granit, soit autour de Lac-Mégantic, vit une situation inquiétante et passera en zone rouge foncé, avec l'application de mesures sanitaires d'urgence dès minuit mercredi soir. Les commerces non essentiels devront demeurer fermés, de même que les écoles secondaires, tandis que le couvre-feu est fixé à 20 heures.

En commentant l'évolution de la pandémie au Québec, le premier ministre Legault s'est fait optimiste, en faisant miroiter un retour graduel à une vie normale dans les prochains mois. «Ça commence à bien regarder pour avoir un bel été», a-t-il observé.

La clé du succès se résume à un mot: vaccination. «Le vaccin, c'est essentiel pour avoir un bel été», a dit M. Legault. Le ministre Dubé a insisté lui aussi sur l'importance d'atteindre un taux élevé de vaccination pour accroître l'immunité collective. «Le mois de mai, c'est le mois de la vaccination», a-t-il fait valoir, fier d'avoir reçu deux millions de doses, soit le double de ce qui avait été prévu initialement.

«Si on veut enlever des mesures sanitaires, il faut monter la vaccination», a résumé M. Dubé.

Le Dr Arruda a indiqué pour sa part qu'il rendrait publique le jour même une deuxième série d'avis sanitaires écrits formulés à l'intention de la cellule de crise, un geste qui fera suite à la première série de 14 avis. 

Jocelyne Richer, La Presse Canadienne

COVID-19: Les mesures sanitaires assouplies à Québec à compter du 10 mai