Cinq femmes sont finalistes pour le Prix du GG dans la catégorie «romans/nouvelles»

© Fournis par La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Cinq femmes sont les finalistes cette année pour le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie «Romans et Nouvelles». 

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé mardi les finalistes dans les 14 catégories, en français et en anglais, pour ces prestigieux prix littéraires. Les lauréats, qui seront dévoilés le 1er juin, recevront une bourse de 25 000 $. Les finalistes reçoivent déjà 1000 $. 

Dans la catégorie Romans et Nouvelles, en français, les cinq écrivaines finalistes sont donc: Jennifer Bélanger pour «Menthol», Naomi Fontaine pour «Shuni», Marie-Ève Lacasse pour «Autobiographie de l'étranger», Marie-Pier Lafontaine pour «Chienne» et Sophie Létourneau pour «Chasse à l'homme».

Du côté des essais, le «comité d'évaluation par les pairs» a retenu: «De préférence la nuit», de Stanley Péan, «Carnet de Frida Burns sur quelques morceaux de vie et de littérature», de Frédérique Bernier, «Le rapt ontologique - Penser l'être des singularités», de Thomas Dommange, «Nous sommes le soleil - Femmes sous la dictature (Argentine 1976-1983)», de  Guylaine Massoutre, et «Une épine empourprée» de Michaël La Chance.

Des Prix du Gouverneur général sont aussi remis dans les catégories Poésie, Théâtre, Littérature jeunesse (Texte et Livre illustré), et en traduction de l'anglais au français. La liste complète des finalistes est publiée sur le site livresgg.ca. Pour les livres en français, les membres des comités de pairs ont évalué les livres admissibles publiés entre le 1erjuillet 2019 et le 30 juin 2020.

En anglais, la poétesse Anne Carson et l'écrivain Thomas King font partie des «vétérans» qui sont finalistes pour l'un des Prix du Gouverneur général. 

Ces prix littéraires, créés en 1936, sont administrés et financés par le Conseil des arts du Canada depuis 1959. Le dévoilement des finalistes, prévu l'automne dernier, avait été reporté par un virus. Les finalistes de 2021 devraient être annoncés l'automne prochain, comme d'habitude. 

La Presse Canadienne

Cinq femmes sont finalistes pour le Prix du GG dans la catégorie «romans/nouvelles»