Vente de musique : la pandémie provoque la pire chute en 10 ans

La croissance de l'écoute de la musique en ligne poursuit sa lancée. © Ilias Chebbi/Unsplash La croissance de l'écoute de la musique en ligne poursuit sa lancée.

En 2020, les ventes d’enregistrement audio – CD,  albums numériques, disques vinyles et pistes numériques – ont dégringolé de 36% au Québec, comparé à l’année précédente.  Par contre, l’écoute de la musique en continu a progressé de 16%. Et c’est L'Amérique pleure, des Cowboys Fringants, qui a été le morceau québécois le plus écouté en ligne.

Selon les chiffres publiés jeudi par l'Institut de la statistique du Québec, ce sont les ventes de CD qui ont le plus diminué (- 48 %). Celles des disques vinyles, des albums numériques et des pistes numériques enregistrent respectivement des baisses de 14 %, 16 % et 23 %.

En mars 2020, lorsque le premier confinement a été décrété, les ventes de CD et de disques vinyles se sont effondrées : - 87 % en trois semaines. Elles ne sont revenues à leur niveau du début de l’année qu’au mois de novembre 2020, pour le temps des Fêtes. 

Si la part des produits québécois dans les ventes des enregistrements audio est restée stable (49 -%, contre 50 % en 2019), elle varie de 55 % pour les CD et disques vinyles et de 54 % pour les albums numériques à 17% pour les pistes numériques. 

Et la part de la musique francophone dans les albums québécois écoulés est passée de 65 % à 63 %.

Plus de 1 000% de hausse en 5 ans

La grande gagnante de cette période de pandémie est donc l’écoute de la musique sur les plateformes de diffusion en continu, comme Spotify et Apple Music. 

À l’échelle du Canada, ce type de consommation musicale a donc augmenté de 16% entre 2019 et 2020 pour atteindre 88 mille milliards d’écoutes. 

Quant au nombre d’écoutes de morceaux interprétés par des personnes québécoises, il a bondi de 155 millions à 1,786 milliard entre 2015 et 2020. Toutefois, elles ne représentent que 2 % de l’ensemble des écoutes au Canada sur cette période. 

C’est L’Amérique pleure, des Cowboys Fringants, qui est en tête des morceaux québécois les plus écoutés sur les plateformes de diffusion en continu en 2020. La chanson est suivie par Ciel de Fouki.

Du côté des artistes, Céline Dion, Les Cowboys Fringants et Alexandra Stréliski occupent les trois premières places du classement. 

Vente de musique : la pandémie provoque la pire chute en 10 ans