USA: Obligation vaccinale en janvier pour des millions de salariés

SANTE-CORONAVIRUS-USA-OBLIGATION:USA: Obligation vaccinale en janvier pour des millions de salariés

USA: OBLIGATION VACCINALE EN JANVIER POUR DES MILLIONS DE SALARIÉS © Reuters/EVELYN HOCKSTEIN USA: OBLIGATION VACCINALE EN JANVIER POUR DES MILLIONS DE SALARIÉS

par Nandita Bose, David Shepardson, Ahmed Aboulenein et Tom Hals

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain, Joe Biden, a annoncé jeudi que les salariés des entreprises d'au moins 100 personnes devraient être vaccinés contre le COVID-19 ou testés chaque semaine à partir du 4 janvier, une décision immédiatement contestée par les gouverneurs républicains de plusieurs Etats.

L'administration Biden a aussi annoncé que l'obligation vaccinale pour les sous-traitants de l'Etat fédérale n'entrerait en vigueur que le 4 janvier, plus tard que prévu, et que plusieurs millions de salariés d'établissements de santé et de maisons de retraite liés aux programmes sociaux fédéraux Medicare et Medicaid devraient également être vaccinés d'ici deux mois.

La mesure s'appliquant aux salariés concerne environ 84,2 millions de personnes dans 1,9 million d'entreprises du secteur privé.

Quelque 18,5 millions de salariés en seront exemptés, soient parce qu'ils travaillent à distance, soit parce qu'ils travaillent en permanence en extérieur, a précisé l'Occupational Safety and Health Administration's (OSHA), l'agence fédérale en charge de la sécurité des conditions de travail.

"Même si j'aurais préféré de beaucoup que l'obligation ne devienne pas nécessaire, trop de gens restent non-vaccinés pour que nous puissions sortir pour de bon de cette pandémie", a déclaré Joe Biden dans un communiqué.

Le COVID-19 tue encore environ 1.100 personnes par jour aux Etats-Unis, dont la plupart ne sont pas vaccinées. Au total, l'épidémie a fait à ce jour plus de 745.000 morts dans le pays.

L'OSHA estime que la nouvelle règle instituée par la Maison blanche pourrait permettre de vacciner 22,7 millions de salariés sur les 31,7 millions qui ne sont pas encore vaccinés selon ses estimations.

Au total, les différentes règles décidées par l'administration en matière de vaccination concernent 100 millions de salariés, soit les deux tiers de la population active des Etats-Unis.

Critiquant les nouvelles règles, les gouverneurs de Floride, d'Iowa et d'Indiana ont reproché à la Maison blanche d'outrepasser ses pouvoirs en prenant des mesures qui constituent selon eux une entrave aux libertés individuelles.

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a déclaré que "le gouvernement fédéral ne peut pas imposer de manière unilatérale une politique médicale sous couvert de la réglementation du travail".

Joe Biden avait évoqué dès septembre la possibilité d'obliger les salariés à se faire vacciner afin d'augmenter le taux de vaccination dans la population américaine mais aussi de favoriser la reprise de l'emploi.

Les milieux patronaux avaient ensuite demandé à l'administration de reporter cette mesure jusqu'à l'année prochaine en arguant du risque de pénuries de main-d'oeuvre pendant la saison clé des fêtes de fin d'année.

Environ 70% des Américains adultes sont totalement vaccinés et 80% ont reçu au moins une dose selon les derniers chiffres officiels publiés.

(Version française Marc Angrand)

USA: Obligation vaccinale en janvier pour des millions de salariés