Les candidats à la mairie de Fredericton ne souhaitent pas de fusions

À Fredericton, les candidats à la mairie pensent que les communautés avoisinantes ne paient pas toujours leur juste part. © Michel Corriveau/Radio-Canada À Fredericton, les candidats à la mairie pensent que les communautés avoisinantes ne paient pas toujours leur juste part.

Des candidats à la mairie de Fredericton croient que la réforme de la gouvernance locale doit être l’occasion d’établir un nouveau modèle d’imposition pour assurer un meilleur équilibre entre les villes et les collectivités qui gravitent autour.

À part le maire sortant Mike O’Brien, tous les candidats estiment que la réforme de la gouvernance locale devrait permettre aux villes d’avoir plus de pouvoir pour apporter des solutions à la crise du logement, un enjeu primordiale dans la capitale provinciale.

Cette réforme, selon plusieurs d’entre eux, devrait permettre aussi d’apporter des changements en ce qui a trait au rôle de la ville de Fredericton comme acteur régional.

La municipalité est entourée de plusieurs districts de services locaux (DSL) et de plusieurs villages, comme New Maryland et Hanwell. De nombreuses personnes qui travaillent à Fredericton vivent dans ces DSL et ces villages. Certaines entreprises, aussi, choisissent de s’y installer, souvent pour payer moins d’impôt foncier.

Plusieurs entreprises choisissent de s'installer dans les communautés avoisinantes à Fredericton, comme Hanwell. © /Radio-Canada Plusieurs entreprises choisissent de s'installer dans les communautés avoisinantes à Fredericton, comme Hanwell.

Ainsi, Hanwell, juste de l’autre côté des limites de la ville de Fredericton, a développé un parc industriel au cours des dix dernières années, où viennent s’installer de plus en plus d’entreprises.

Le maire sortant ne veut pas de fusions

Malgré cette proximité, le maire sortant, Mike O’Brien, ne souhaite pas que les communautés voisines soient fusionnées avec Fredericton.

Mike O'Brien, maire sortant de Fredericton. © /Radio-Canada Mike O'Brien, maire sortant de Fredericton.

Pour Mike O’Brien, la formule de péréquation mise en place sous le gouvernement de Louis J. Robichaud peut avoir des effets pervers.


Vidéo: La Commission Laurent publie son rapport (Le Devoir)

Les candidats à la mairie de Fredericton ne souhaitent pas de fusions