Plus de 90 % des militaires seraient doublement vaccinés selon un haut gradé des FAC

© Fournis par La Presse Canadienne

Un haut gradé des Forces armées canadiennes (FAC) responsable des troupes dans l'ouest du pays dit ne pas s'inquiéter de voir un mouvement d'opposition à la vaccination contre la COVID-19 dans ses rangs.

Le brigadier-général Bill Fletcher est commandant de la 3e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées dans l'Ouest. Il supervise les opérations et la formation des militaires de l'océan Pacifique jusqu'à Thunder Bay, en Ontario.

Il affirme que plus de 90 % du personnel des FAC est déjà doublement vacciné et il ne s'inquiète pas du tout de l'opposition d'une petite minorité de personnes.

Ottawa exige que tous les employés fédéraux, incluant les membres de l'armée, soient adéquatement vaccinés avant la fin du mois. Le gouvernement s'attend aussi à ce que la consigne soit observée dans tous les secteurs d'emploi sous régime fédéral, ce qui inclut les banques et les compagnies aériennes.

«Cela a été clairement établi par le gouvernement et nous allons suivre les consignes concernant les services publics et imposer la vaccination obligatoire dans l'armée canadienne», a confirmé le brigadier-général Fletcher en entrevue depuis son bureau d'Edmonton.


Galerie: Le mariage homosexuel est toujours illégal dans ces pays (Espresso)

Plus de 90 % des militaires seraient doublement vaccinés selon un haut gradé des FAC