NFL: Le club de Washington fête son 1er anniversaire, poursuit sa transformation

© Fournis par La Presse Canadienne

Le club de football de Washington n'utilisera pas de référence aux Premières Nations américaines lors de son prochain match, un an après que la prestigieuse concession de la NFL eut retiré son nom — l'un des plus controversés du sport professionnel. 

Il y a un an, mardi, le club de Washington abolissait son nom 'Redskins' et retirait la tête d'Amérindien de son logo, mettant du même coup un terme à une tradition vieille de 87 ans. Ces décisions avaient été prises en raison de la pression provenant des commanditaires de l'équipe, et des décennies de manifestations pour dénoncer ces pratiques offensantes envers les peuples des Premières Nations. 

Le club de football de Washington poursuivra dans la même veine pendant encore un an, mais son nouveau nom et son nouveau logo devraient être dévoilés dès les premiers mois de 2022. 

Le club de football de Washington est celui qui a été le plus progressiste dans sa démarche jusqu'ici, puisque les Indians de Cleveland (MLB) ont indiqué qu'ils changeront de nom sous peu, mais que les Braves d'Atlanta (MLB), les Chiefs de Kansas City (NFL), les Blackhawks de Chicago (LNH) et les Seminoles de l'Université Florida State (NCAA) maintiennent la ligne dure. 

«Le fait que le club de football de Washington a annoncé qu'il n'utilisera plus la tête d'un Amérindien comme logo est un grand pas vers la réconciliation, la justice et l'équité, mais il reste encore beaucoup de pain sur la planche», a dit Crystal Echo Hawk, la fondatrice et directrice exécutive d'IllumiNative, un OSBL américain dédié à la cause des Premières Nations. 

«C'est un pas dans la bonne direction, mais nous demandons que la NFL, la MLB et la LNH encouragent les Chiefs de Kansas City, les Braves d'Atlanta et les Blackhawks de Chicago à suivre la voie tracée par le président du club de football de Washington Jason Wright afin de corriger les erreurs du passé», a-t-elle ajouté.

Wright, qui a été nommé le président du club de Washington en août dernier, a rayé lundi le nom 'Warriors' de la liste de ceux qui pourraient être adoptés par la concession de la NFL. Il a indiqué que ce nom avait provoqué «beaucoup d'inconfort» chez les communautés amérindiennes.   

«Nous choisirons une identité qui sera totalement distincte de tout ce qui est associé aux Premières Nations», a ajouté Wright. 

Wright a précisé que la liste de noms pour le club de football de Washington est «maintenant très courte». Après plusieurs mois passés à discuter de noms commençant avec la lettre 'R', tels que Redwolves, Redtails/Red Tails ou Redhawks, il n'est pas impossible que le mot 'Red' soit carrément retiré de l'équation. 

Wright a mentionné que les dirigeants de l'équipe «croient fermement que la nouvelle identité de l'équipe honorera le passé et assurera son avenir en tant que concession». 

Stephen Whyno, The Associated Press

NFL: Le club de Washington fête son 1er anniversaire, poursuit sa transformation