Les organisateurs d’un spectacle reculent sur la présence de la chanteuse «complotiste» Amélie Paul

Amélie Paul © Facebook Amélie Paul Amélie Paul

Ne souhaitant pas être associée aux propos «complotistes» de la chanteuse Amélie Paul, l’organisation du spectacle C’est show sur l’eau à Saint-Joseph-de-Coleraine a choisi d’annuler la prestation de son groupe Rebel Effect, prévu samedi soir sur le Grand lac Saint-François. À peine un peu plus de 24 heures avant le lancement des festivités, l’événement se retrouve sans tête d’affiche.

«On ne souhaitait pas sa présence dans un événement qui se veut festif et familial», résume l’organisatrice de l’édition 2021 du spectacle C’est show sur l’eau, Louise Lalonde. 

Depuis trois ans, le spectacle accueille près de Thetford Mines, sur les eaux du Grand Lac Saint-François, quelque 400 embarcations pour assister aux performances de groupes musicaux. L’édition 2021 devait mettre en vedette les formations Epic Eagles et Rebel Effect, des groupes de reprises rock. 

Annulation 

Vendredi, la veille de la date prévue de l’événement, l’organisation a toutefois dû annuler la prestation du groupe Rebel Effect. Sa chanteuse, Amélie Paul, s’est fait connaître pendant la pandémie, alors qu’elle partageait des propos campés à l’encontre des mesures sanitaires. 

La page Facebook de C’est show sur l’eau a été prise d’assaut par de nombreux internautes choqués de la présence de l’artiste parmi les invités. Plusieurs pointaient du doigt l’organisation, accusée d’encourager le mouvement complotiste. Des plaisanciers ont même annoncé vouloir renoncer à assister au spectacle pour cette raison. 

Devant la grogne, la direction a rapidement rectifié le tir.  

«La production et les gestionnaires n’ont en aucun cas souhaité encaisser les propos du mouvement complotiste. Soyez assurés que la chanteuse Amélie Paul ne fera pas partie de la prestation de C’est show sur l’eau, ce samedi», pouvait-on lire dans une publication faite vendredi matin. 

«En tout respect des normes sanitaires» 

En entrevue avec Le Soleil, l’organisatrice Louise Lalonde s’est dite «déçue» d’apprendre les idées véhiculées par Amélie Paul. 

«L’année passée, on a pu tenir l’événement en tout respect des normes sanitaires. On se voyait donc mal encourager une fille qui est reconnue dans le milieu des complotistes», explique-t-elle. 

L'édition 2020 de C'est show sur l'eau avait pu se tenir en «tout respect des normes sanitaires». © Photo tirée du site web de C'est show sur l'eau L'édition 2020 de C'est show sur l'eau avait pu se tenir en «tout respect des normes sanitaires».

«Autant pour nous, les organisateurs, que les commanditaires qui sont des partenaires d’affaires de la région, personne ne souhaitait être associé à ce genre de personnalité.» L’événement compte en effet sur une vingtaine de commanditaires pour la tenue du spectacle, passant de Saint-Hubert à Construction Tremblay et associés et à des concessionnaires automobiles, notamment. 

Sans enquêter sur le groupe d’Amélie Paul, Rebel Effect, l’organisation souhaitait initialement sa participation au spectacle, comme il répondait aux critères recherchés. Il s’agit d’une formation qui reprend des succès rock des années 1970 à aujourd’hui.  

«On est dans le milieu artistique depuis 30 ans et c’est la première fois ça nous arrive, déplore Mme Lalonde. On est victime du choix qu’on avait fait», se désole-t-elle encore.  

Recherche d’un autre groupe 

Un peu plus de 24 heures avant le spectacle, C’est show sur l’eau était toujours à la recherche d’un band de remplacement.  

«On attend encore des réponses», a fait savoir l’organisatrice.  

Contactée par Le Soleil, Amélie Paul a décliné la demande d’entrevue, puisque «le dossier est maintenant entre les mains de mes avocats», a-t-elle écrit. Un autre membre de la formation musicale Rebel Effect, Gaby Tan, n’avait «pas de commentaire» à faire concernant l’annulation du spectacle.

Les organisateurs d’un spectacle reculent sur la présence de la chanteuse «complotiste» Amélie Paul