Le CH veut terminer le travail l'an prochain, mais aura-t-il l'équipe pour le faire?

© Fournis par La Presse Canadienne

TAMPA, Fla. — Quelques minutes après la défaite du Canadien de Montréal en finale de la Coupe Stanley, l'entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme a affirmé vouloir retourner en finale en 2022 et terminer sur une bonne note. Il a aussi admis qu'il était conscient que la tâche ne sera pas facile.

Mené par des vétérans comme le capitaine Shea Weber, Brendan Gallagher et Carey Price, ainsi que les anciens champions de la coupe Stanley Corey Perry et Eric Staal, le Canadien a aussi été transporté ce printemps par le brio des jeunes Nick Suzuki et Cole Caufield, sans oublier Jesperi Kotkaniemi et Alexander Romanov, qui ont également marqué des buts importants en cours de route.

La douleur était vive après la défaite de 1-0 lors du cinquième match de la grande finale, mercredi soir à l'Amalie Arena. Pendant que le Lightning de Tampa Bay célébrait autour du gardien Andrei Vasilevskiy, quelques joueurs du Canadien essayaient de consoler Weber, qui participait à la finale pour une première fois à sa 16e saison dans la LNH.

«C'est incroyablement décevant, mais ce n'est que le résultat qui est décevant», a résumé Price en visioconférence après la rencontre.

Le parcours du Canadien a fait rêver une nouvelle génération de partisans à la coupe Stanley. Pourra-t-il confirmer sa place dans l'élite de la LNH la saison prochaine?

Le directeur général Marc Bergevin n'a jamais voulu admettre qu'il avait joué le tout pour le tout cette saison, mais après quelques campagnes à se garder une marge de manoeuvre sous le plafond salarial, il a enfin eu l'occasion d'utiliser cet argent pour assembler le groupe le plus performant de son règne de neuf saisons à la tête du Tricolore.

La profondeur du Canadien a fait son succès en saison régulière et en séries. Sans le gardien Jake Allen, le Canadien glisse peut-être hors du portrait des séries en l'absence de Price en fin de saison. L'arrivée de Joel Edmundson a consolidé un top-4 intimidant en défensive. Les acquisitions de Perry, Tyler Toffoli et Josh Anderson ont ajouté du punch à l'attaque.

Bergevin aura comme mission cet été de conserver cette profondeur, afin de permettre à son groupe de répondre aux attentes rehaussées envers celui-ci l'hiver prochain.


Galerie: 20 choses que vous ignorez peut-être à propos des Canadiens de Montréal (Espresso)

Le CH veut terminer le travail l'an prochain, mais aura-t-il l'équipe pour le faire?