La COVID-19, les vaccins et les allergies

Les femmes de plus de 50 ans devraient se faire vacciner contre la grippe tous les ans et demander l’avis de leur médecin pour certains autres vaccins, contre la pneumonie et le zona, entre autres. « Votre médecin est le mieux placé pour vous indiquer les vaccins dont vous avez besoin après 50 ans », dit la Dre Moore. © KPG_Payless/Shutterstock

Les femmes de plus de 50 ans devraient se faire vacciner contre la grippe tous les ans et demander l’avis de leur médecin pour certains autres vaccins, contre la pneumonie et le zona, entre autres. « Votre médecin est le mieux placé pour vous indiquer les vaccins dont vous avez besoin après 50 ans », dit la Dre Moore.

Il est possible de faire une réaction allergique à un vaccin, mais la probabilité est très faible – environ une sur un million. Les vaccins contre la COVID-19 sont donc sûrs pour la grande majorité des personnes souffrant d’allergies alimentaires ou environnementales. Si vous avez encore des inquiétudes, les directives d’une équipe d’allergologues dirigée depuis l’université Harvard conseillent de rester sur place pendant les 15 minutes prescrites après la vaccination (30 minutes si vous avez déjà fait une crise anaphylactique). Si vous faites une réaction violente, le personnel pourra rapidement administrer un EpiPen. En principe, il y en a sur place, mais, par précaution, apportez-en un si vous êtes sujet aux crises anaphylactiques.


Galerie: 8 alternatives naturelles aux antidépresseurs (Plaisirs Santé)

La COVID-19, les vaccins et les allergies