L'attaquant Jozy Altidore retrouve ses coéquipiers du TFC à l'entraînement

© Fournis par La Presse Canadienne

TORONTO — Il semble que l'impasse entre Jozy Altidore et le Toronto FC soit maintenant chose du passé.

Après une absence de sept semaines, le club torontois a confirmé que l'attaquant étoile a repris l'entraînement avec ses coéquipiers lundi. Il s'agissait de la première séance d'entraînement du TFC à ses installations canadiennes après être rentré de son séjour aux États-Unis, la semaine dernière. 

Le TFC a franchi la frontière à la suite de sa victoire de 3-2 mercredi dernier contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, grâce aux assouplissements apportés aux restrictions de voyage pour les joueurs qui ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19. 

On s'attend également à recevoir bientôt une mise à jour du TFC concernant son retour au BMO Field de Toronto. L'équipe n'a pas joué sur sa pelouse depuis le 1er septembre 2020 — elle a terminé la dernière campagne à East Hartford, au Connecticut, avant d'entamer l'actuelle à Orlando, en Floride.

Le prochain match à domicile du TFC doit se dérouler le 17 juillet contre Orlando City. 

Altidore était en froid avec le TFC en raison d'une querelle entre l'ex-entraîneur-chef Chris Armas et lui, après qu'il ait été remplacé à la 70e minute d'un match qui s'était soldé 1-0 en faveur d'Orlando City. Le vétéran âgé de 31 ans s'entraînait en solitaire depuis ce temps. 

«En fin de compte, personne ne veut se retrouver à un endroit où on ne veut plus de lui, a-t-il d'abord expliqué en visioconférence après l'entraînement. Et je ne me retrouverai jamais à un endroit où on ne veut pas de moi. Je veux m'assurer rapidement que ce soit bien clair. 

«Les choses changent au soccer. Les choses changent sans arrêt. Et je suis très heureux d'être de retour avec l'équipe. J'adore Toronto. Vous le savez tous. Vous savez que ma famille apprécie cette ville. Et j'ai bien hâte d'être de retour sur le terrain... pour essayer de renverser la vapeur», a-t-il poursuivi. 

Questionné à savoir s'il avait été traité équitablement par le club, Altidore a pris une longue pause de 13 secondes avant de répondre. 

«Des choses arrivent, vous savez, sans arrêt. Et parfois, quand ça fait longtemps que tu travailles pour le même employeur, alors il devient important qu'on se rappelle tous les obstacles que vous avez surmontés ensemble», a dit Altidore, qui dispute sa septième saison avec les 'Reds'. «Et donc, personnellement, je n'ai de rancoeur envers personne. Je ne crois pas à l'idée de rompre les ponts. Je ne crois pas que ce soit bien de souhaiter malheur à quiconque. 

«Tout ce que je veux faire, c'est me concentrer sur le positif. Je veux me concentrer sur mon équipe, sur cette fabuleuse ville. Ce groupe m'a manqué, tout comme la possibilité de représenter cette ville depuis quelques mois», a-t-il conclu. 

Depuis, Armas a été limogé puisque son club a commencé la saison avec une piètre fiche de 1-8-2. Les Torontois sont maintenant dirigés par l'entraîneur adjoint Javier Perez, qui était sur les lignes de touche pour la victoire contre le Revolution.

Neil Davidson, La Presse Canadienne

L'attaquant Jozy Altidore retrouve ses coéquipiers du TFC à l'entraînement