Viandes du Breton ferme son usine de Rivière-du-Loup en raison des 94 cas de COVID

L'usine de Viandes du Breton, à Rivière-du-Loup, emploie quelque 500 travailleurs. © Jean-Luc Blanchet/Radio-Canada L'usine de Viandes du Breton, à Rivière-du-Loup, emploie quelque 500 travailleurs.

La direction de Viandes du Breton a finalement annoncé jeudi soir qu’elle fermait temporairement son usine de Rivière-du-Loup après qu’une éclosion de COVID-19 y ait fait au moins 94 cas.

Les Viandes du Breton désire ainsi pleinement collaborer avec la santé publique afin de convenir d’un protocole de retour aux activités régulières de l’entreprise», a indiqué l’entreprise par communiqué mercredi soir.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a été mise au courant de cette éclosion le 4 mai dernier. Présentement, 14 cas sont considérés comme rétablis et 80 sont toujours actifs. Plus d’une centaine d’employés sont en isolement, selon le syndicat qui les représente.

Mardi seulement, au moins trois personnes ont reçu un diagnostic positif, selon le président du syndicat, Yannick Morin, qui décrit un climat de peur parmi les 500 travailleurs.

Déplorant aussi des cas parmi les familles d’employés, le syndicat souhaitait la fermeture de l’usine depuis lundi, mais cette demande lui avait été initialement refusée.

Toute notre équipe est concernée par cette épreuve et nous avons une pensée particulière pour nos collègues touchés par la maladie», a dit l’entreprise.


Vidéo: La stratégie du «zéro COVID-19» a été plus payante que le «vivre avec» (Le Devoir)

Viandes du Breton ferme son usine de Rivière-du-Loup en raison des 94 cas de COVID