Derrière les barreaux des prisons pour femmes

Le projet «Dénombrement» a permis à des femmes en maison de transition de s’associer à des artistes pour créer chacune une vidéo qui témoigne de leur quotidien carcéral. © Art Entr’Elles Le projet «Dénombrement» a permis à des femmes en maison de transition de s’associer à des artistes pour créer chacune une vidéo qui témoigne de leur quotidien carcéral.

« Dénombrement ! ». C’est le cri que lancent, plusieurs fois par jour, les gardiennes de prison pour femmes, pour s’assurer que les détenues sont toutes présentes.

« Le dénombrement, ça arrive quatre fois par jour, des fois plus, quand ils cherchent une détenue. Quand les screws crient “Dénombrement !”, il faut que t’ailles te mettre devant la porte de ta cellule », raconte Sylvie L., une femme en réhabilitation sociale qui participe au projet de vidéo Dénombrement, produit par le collectif Art Entr’Elles, sur le vécu des femmes judiciarisées. « Ce que le dénombrement fait résonner, c’est qu’on est cataloguées, pas comme des êtres humains, mais comme des numéros », poursuit Sylvie L.

Le projet Dénombrement a permis à des femmes en maison de transition de s’associer à des artistes pour créer chacune une vidéo qui témoigne de leur quotidien carcéral. Dans les courtes vidéos, présentées cette semaine à la galerie Ausgang Plaza, rue Saint-Hubert, dans le cadre de la semaine de la réhabilitation sociale, on entend des femmes parler de l’extrême solitude de la prison et des répercussions sur leur vie.

« Fondé en 2009, le collectif se présentait, au départ, comme un regroupement de femmes artistes qui disaient non à la violence, non à l’intolérance et non à la pauvreté », dit la coordonnatrice d’Art Entr’Elles, Anne-Céline Genevois.

C’est dans la maison de transition Thérèse Casgrain que le projet Dénombrement a pris naissance. Six femmes — Christine, aujourd’hui décédée, Carole, Sylvie, Joanne, Michèle et Lise — ont tenté de partager un peu de leur quotidien carcéral. Certaines images ont été tournées à la prison Leclerc.

Solitude et éloignement


Galerie: 20 célébrités qui ont ruiné leur réputation (Espresso)

Derrière les barreaux des prisons pour femmes