Dans l'attente de son nouveau joueur, le CF Montréal cherche la fraîcheur

Wilfried Nancy © Michael Reaves/Getty Images Wilfried Nancy

Comme au temps de l'Impact, le CF Montréal a regardé vers l'Argentine pour mettre la main sur une nouvelle pépite à l'attaque.

Le CF Montréal a annoncé avoir fait l’acquisition du milieu de terrain Matko Miljevic, vendredi.

Le jeune international junior argentino-américain de 20 ans a signé un contrat de trois ans et demi, en plus d’une année d’option en 2025.

Né à Miami de parents argentins, et de descendance croate, Miljevic détient les citoyennetés argentine et américaine. Ainsi, il ne comptera pas comme un joueur étranger dans l'effectif montréalais.

De plus, le milieu de terrain a joué pour les sélections internationales juniors des deux pays, lui qui a fait ses débuts professionnels avec l’équipe première du club Argentinos Juniors en 2018.

Je suis très content qu’il ait choisi notre projet, surtout que plusieurs clubs en MLS souhaitaient aussi faire son acquisition, a déclaré le directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard. C’est un joueur polyvalent qui peut jouer à plusieurs positions offensives. On lui souhaite la bienvenue avec nous.»

Le joueur se fera toutefois attendre en raison des protocoles à respecter relativement à la COVID-19 à son arrivée au pays ainsi qu’à la documentation à remplir pour son intégration à l’effectif. Miljevic n’était pas à l’entraînement de vendredi.

L’entraîneur-chef Wilfried Nancy dit cependant avoir espoir que Miljevic sera à sa disposition au retour de la prochaine fenêtre de matchs internationaux, donc pour la rencontre du 11 septembre contre Nashville.

Le joueur est super intéressant au milieu de terrain, a souligné Nancy. Il est capable de déséquilibrer un adversaire par la passe ou par le drible, et il fait jouer les autres. C’est un jeune avec un gros potentiel – comme vous le savez, c’est aussi la recherche que l’on fait. On est satisfait d’avoir un joueur de son profil dans le futur.»

Pas la rotation d'effectif souhaitée

Des renforts auraient certes été bienvenus dans le groupe avec l’accumulation de blessures et la suspension de Rudy Camacho, expulsé du match nul de 0-0 de mercredi à Cincinnati. Nancy a d’ailleurs indiqué que le club, même s’il n’a pas porté le dossier en appel, croyait avoir de bons motifs pour le faire avant la rencontre de samedi, contre Philadelphie.

Le mot à la mode demeure donc fraîcheur», dans la mesure où il devient de plus en plus compliqué de la trouver. La rotation d’effectif qu’espérait mettre en œuvre l’entraîneur ne s’est pas tout à fait concrétisée. Les créateurs en chef Djordje Mihailovic et Joaquin Torres, par exemple, ont foulé beaucoup de brins d’herbe ces derniers temps.

Le quart d’heure accordé aux journalistes à l’entraînement de vendredi pourrait avoir fourni des indices comme il pourrait avoir faussé les données. Toujours est-il qu’Ahmed Hamdi, qui était à l’écart du groupe plus tôt cette semaine, participait aux (légers) exercices de début de séance avec ses coéquipiers. L’arrière central Robert Thorkelsson aussi, même si Kiki Struna est un candidat plus logique pour remplacer Camacho.

Romell Quioto et Lassi Lappalainen, en revanche, n’y étaient pas. Sunusi Ibrahim et Bjorn Johnsen demeurent les options en l’absence de Mason Toye. Une porte pourrait s’ouvrir pour quelques jeunes comme Ismaël Koné ou Rida Zouhir. Nancy assure que, sur le plan de la qualité et de l’efficacité, il a pleine confiance en l’équipe qu’il proposera samedi, mais il se méfie du degré d’efforts que devront déployer ses joueurs dans les circonstances.

Contre Cincinnati, en première mi-temps, on a essayé de faire ce qu’on fait d’habitude, d’être haut, d’essayer de gagner des ballons un peu plus haut, a expliqué Nancy. Mais on s’est rendu compte qu’on avait quand même de la difficulté, donc j’ai demandé, en deuxième mi-temps, à ce que les joueurs forment un bloc un peu plus médian, un peu plus bas, sauf sur les coups de pied de but. C’est un exemple où j’ai senti que mon équipe n’est pas capable de répéter les efforts à haute intensité, alors on s’ajuste tactiquement.»

Nancy retrouvera du moins de la fraîcheur au poste de gardien. James Pantemis n’est plus soumis au protocole relatif à la COVID-19 et a rejoint ses coéquipiers au Centre Nutrilait vendredi matin. Il fera le voyage à Philadelphie.

Dans l'attente de son nouveau joueur, le CF Montréal cherche la fraîcheur