Canicule: comment rester en sécurité pendant une vague de chaleur

© GETTY IMAGES, THEHEALTHY.COM

Les conséquences d’une vague de chaleur sur la santé ne sont pas anodines. En 2017, la chaleur et la pollution annuelle auraient fait 7100 victimes au Canada et 2,1 millions sur la planète en 2017. Durant l’été, aux États-Unis, environ 4100 personnes se présentent à l’urgence pour des coups de chaleur, selon une étude de 2014, publiée dans Injury Epidemiology.

Parmi les affections liées à la chaleur, notons les crampes de chaleur, les insolations, et les coups de chaleur qui sont les problèmes les plus graves. Un coup de chaleur est inquiétant parce que la température corporelle dépasse 40°C (104°F), ce qui peut entraîner un dysfonctionnement du système nerveux central.

Un coup de chaleur présente de multiples signes avertisseurs et symptômes: maux de tête, étourdissements, nausée, confusion et vomissements. La peau peut être chaude et sèche, et les personnes atteintes peuvent faire des convulsions ou un coma. C’est un cas d’urgence médicale qui requiert un appel au 911.

Une insolation est un peu moins sévère. Elle cause une forte transpiration, un pouls rapide, la nausée et d’autres symptômes, mais on peut faire baisser la température corporelle en se mettant au frais, en relâchant ses vêtements et en buvant de l’eau. Sans surprise, l'eau fait partie des boissons à privilégier pour s'hydrater efficacement, mais certaines sont à éviter.

Quel est le danger d’une vague de chaleur?

Bien que la chaleur estivale soit toujours un risque, les vagues de chaleur sont particulièrement dangereuses. Elles peuvent accroître la probabilité d’affections liées à la chaleur, en présence ou non d’air climatisé.

«Les vagues de chaleur accentuent les dangers d’une chaleur extrême qui peut provoquer des pannes d’électricité et fermer les climatiseurs», selon le Dr Brad Uren, professeur adjoint en urgences médicales de Michigan Medicine à Ann Arbor.

Plus encore. Les vagues de chaleur peuvent être soudaines et ne pas laisser le temps à votre organisme de s’ajuster à la température plus élevée.

«Notre corps peut s’acclimater à de nombreux stress environnementaux comme la chaleur, le froid et l’altitude, mais dans un certain délai», explique le Dr Sam Torbati, directeur médical du département des urgences Ruth and Harry Roman au Cedars-Sinai à Los Angeles. «Plus les changements environnementaux sont rapides, plus le risque de tomber malade augmente.»

Qui est le plus à risque lors d’une vague de chaleur?

Les hommes, les personnes âgées et ceux qui vivent dans le Sud sont les plus à risque d’un coup de chaleur, selon l’étude parue dans Injury Epidemiology. Voici pourquoi les personnes âgées souffrent plus de la chaleur l’été.

Les aînés tolèrent moins bien les variations de température, ce qui les rend plus vulnérables en période chaude. En fait, ils peuvent ne pas être conscients de la chaleur dangereuse qui s’est accumulée dans leur maison ou leur appartement, et cela les rend plus susceptibles de tomber malades.

Certains problèmes de santé peuvent aussi accroître le risque d’affections liées à la chaleur. «Les obèses, les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou ceux qui prennent certains médicaments sont particulièrement vulnérables aux affections liées à la chaleur parce que leur corps n’a pas le mécanisme qui permet de contrer les effets de la chaleur excessive par la sudation», ajoute le Dr Torbati.

Ces médicaments comprennent les antihypertenseurs, les diurétiques, les antihistaminiques, les décongestionnants et les antidépresseurs, précise-t-il. Il est aussi reconnu que l’alcool et la caféine affectent la capacité naturelle de l’organisme à se refroidir.

De plus, les bébés et les poupons de moins de deux ans doivent être particulièrement bien protégés durant les vagues de chaleur. «Les jeunes enfants régulent plus difficilement leur température», dit le Dr Uren.

Diminuer la température à l’intérieur de la maison le jour

La température de la maison augmente normalement durant la journée avec l’infiltration du soleil par les fenêtres, et redescend pendant la nuit. Le Dr Uren conseille de fermer les rideaux pour bloquer la lumière et réduire cette hausse normale de la température.

Si vous avez un garage, fermez-en les portes pour créer une zone tampon entre l’intérieur et l’extérieur. Ce grand espace ouvert attire la chaleur et peut augmenter la température de votre maison.


Galerie: 17 petits dangers de l’été à surveiller (Plaisirs Santé)

Canicule: comment rester en sécurité pendant une vague de chaleur