Bergevin serait loin d’être assuré d’être en poste en 2022

Été 2022 : loin d’être assuré que Bergevin sera encore en poste, selon Elliotte Friedman © Fournis par danslescoulisses.com Été 2022 : loin d’être assuré que Bergevin sera encore en poste, selon Elliotte Friedman

Plus tôt cette semaine, j’ai grandement vanté le travail qu’a réalisé l’entraîneur-chef par intérim du Canadien de Montréal, Dominique Ducharme. Ce dernier a aidé son club à participer à la finale de la coupe Stanley alors qu’il n’avait que quelques mois d’expérience derrière un banc de la LNH.

Mais s’il y en a bien un autre qui mérite toutes nos félicitations, c’est le directeur général de l’équipe, Marc Bergevin.

Bergevin a été capable d’assembler une équipe aspirante aux grands honneurs par un plan bien précis. Les différentes acquisitions faites dans les deux dernières années ont fait en sorte que le CH connaisse le parcours qu’on a tous pu adoré et tout ça est grâce à Marc.

Je pense que tout le monde est au courant du fait que le contrat du DG viendra à échéance à la fin de la prochaine saison, soit après la campagne 2021-2022. Reviendra-t-il à Montréal? C’est la question qui est sur beaucoup de lèvres en ce moment. 

Le principal intéressé a été questionné face au sujet hier lors du fameux bilan de saison et il est resté assez évasif quant à son futur avec le Tricolore. « Il me reste un an de contrat et je vais l’honorer », a-t-il déclaré après s’être fait demander s’il voulait bel et bien rester à Montréal.

Ces commentaires ont paru comme pour un gars qui était fatigué. Il l’a déclaré, d’ailleurs : la dernière année aura été difficile sur le plan mental. Et c’est normal, avec tous les changements qui sont survenus dans les 12-18 derniers mois.

Ceci a poussé Elliotte Friedman à se demander si Bergevin allait être de retour avec l’équipe à pareille date l’an prochain. Et selon le journaliste de Sprotsnet, il n’y a littéralement aucune garantie de le voir être le directeur général du Canadien au début de la saison 2022. C’est ce qu’on peut lire dans cet article de TVA Sports :

Si Marc Bergevin venait à quitter, il faudra vraisemblablement le remplacer.

Nous vous avions fait un mini portrait de certains hommes de hockey susceptibles à être engagé par le CH à titre de DG si jamais MB décidait de plier bagage. Les noms de Martin Brodeur, Martin Madden Jr, Mathieu Darche, Roberto Luongo, Patrick Roy, Vincent Damphousse, Julien BriseBois, Martin Lapointe et Scott Mellanby ont tous été évoqués dans l’article que vous pouvez lire juste ici.

Nous sommes loin d’un dénouement dans cette histoire, on s’entend là-dessus. Néanmoins, ça promet pour la suite des choses, elle qui risque d’être fortement intéressante.

En rafale

– Belle lecture sur le repêchage d’expansion.

Bergevin serait loin d’être assuré d’être en poste en 2022