12 M$ supplémentaires pour les bourses aux artistes du CALQ

Le CALQ a financé 1273 projets artistiques par le biais de son programme de bourses dans la dernière année. © Francis Marchildon/Radio-Canada Le CALQ a financé 1273 projets artistiques par le biais de son programme de bourses dans la dernière année.

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé mardi que Québec injectait 12 millions de dollars supplémentaires dans le programme de bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Cette somme double l’enveloppe totale accordée pour ces bourses, qui passe à 25,5 M$.

Comme société d’État, le CALQ a le mandat de soutenir la création artistique et littéraire, l'expérimentation, la production et la diffusion. Cela passe notamment par l’octroi de bourses aux artistes, qui permettent aux créateurs et aux créatrices de financer leurs projets.

En février 2020, le CALQ, après avoir revu de fond en comble son programme de bourses aux artistes, annonçait un assouplissement des critères d’admission et un nouveau programme d’octroi des bourses à neuf volets, qui tient compte de tous les stades d’évolution d’une œuvre, de son idéation à sa diffusion (exploration et recherche, création, présentation publique, etc.)

Autre changement majeur du nouveau programme du CALQ : l’ouverture des bourses aux personnes qui souhaitent s’autoproduire.

Avec les 12 M$ supplémentaires annoncés aujourd’hui, «le Conseil sera dorénavant en mesure de mieux répondre aux besoins liés à ces multiples compétences et de contribuer à l’amélioration de la situation financière des artistes», a affirmé Anne-Marie Jean, PDG du CALQ, dans un communiqué.

En entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle au 15-18, Mme Jean a également rappelé que le montant maximal des bourses accordées est passé de 30 000 $ à 50 000 $. Il peut même monter jusqu’à 100 000 $ pour les bourses d’opportunités de carrière, parfois accordées lorsqu’un artiste a plusieurs projets à la fois qui s’étalent sur le long terme.

Elle y est aussi allée de quelques statistiques. La bourse moyenne, qui était de 10 000 $ en 2019-2020, est passée à 15 000 $ l'année dernière. Le CALQ a financé en 2020-2021 un total de 1273 projets, dont 75 albums de musique, à une hauteur de 1,5 million de dollars.

Des personnes laissées pour compte

Malgré la bonification des aides gouvernementales, plusieurs artistes qui ne font pas de création , comme les musiciens ou musiciennes qui accompagnent d’autres artistes sur scène, ou encore les techniciens et techniciennes, se sont sentis délaissés dans la dernière année. En effet, pour avoir accès aux bourses du CALQ, il faut arriver avec un projet spécifique en tête.

Devant ces critiques, Mme Jean rappelle que le programme d’aide à la diffusion de spectacles québécois, un plan de 50 M$ annoncé en octobre dernier, prévoit une compensation pour les revenus de billetterie qui n’ont pas pu être touchés en raison de la fermeture des salles et des mesures de distanciation sociale.

«Cette mesure-là, son objectif principal était d’assurer la rémunération de toute la chaîne de production d’un spectacle.»

Ce programme a été prolongé en mars pour trois mois et bonifié d’un montant de 18 M$.

Avec les informations de Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18.

12 M$ supplémentaires pour les bourses aux artistes du CALQ