Des manifestations de partisans forcent le report du match du Manchester United

© Fournis par La Presse Canadienne

MANCHESTER, Royaume-Uni — Des manifestations de la part de partisans du Manchester United, dirigées vers la famille Glazer, propriétaire de l'équipe, ont forcé le report du match de la Premier League de soccer prévu dimanche contre Liverpool.

La décision de reporter l'affrontement a été prise après que des amateurs eurent envahi le stade et accédé au terrain pendant que des milliers d'autres s'étaient réunis à l'extérieur du stade Old Trafford pour exiger que les Glazer vendent l'équipe.

La colère à l'endroit de la famille américaine, qui ne date pas d'hier, s'est amplifiée après que celle-ci eut tenté, sans succès, de créer une Super ligue européenne et d'y faire adhérer le Manchester United.

Les partisans ne sont pas en mesure d'assister aux matchs à cause de la pandémie du coronavirus.

Les joueurs du Manchester United et du Liverpool ont été incapables de se déplacer jusqu'au stade, où ont eu lieu des affrontements entre partisans et policiers.

Bien que la foule ait plus tard été dispersée, au moment où le match aurait dû commencer, les dirigeants du United ont annoncé, dans un communiqué, que la rencontre était reportée « en raison de questions de sûreté et de sécurité liées aux manifestations ».

« Nos partisans sont des passionnés du Manchester United et nous reconnaissons tout à fait le droit à la libre expression et aux manifestations pacifiques », ont noté les dirigeants du United.

« Cependant, nous déplorons les perturbations envers l'équipe et les gestes qui ont placé d'autres partisans, le personnel et la police en danger. Nous remercions la police pour son soutien et nous allons collaborer dans toute enquête à venir. »

Les responsables de la Premier League, qui n'ont pas annoncé de nouvelle date pour l'affrontement, ont manifesté leur inquiétude à la suite des incidents de dimanche.

«La sécurité et la sûreté de tout le monde à Old Trafford demeurent d'une importance primordiale. Nous comprenons et respectons la force des sentiments, mais condamnons tous les gestes de violence, les méfaits criminels, les introductions par effraction, surtout compte tenu des transgressions des mesures liées à la COVID-19 », ont déclaré les responsables de la ligue dans un communiqué.

« Les amateurs ont de nombreux moyens pour faire part de leurs vues, mais les gestes d'une minorité de gens que nous avons vus aujourd'hui n'ont aucune justification », ont-ils ajouté.

Les Glazer, qui sont aussi les propriétaires des Buccaneers de Tampa Bay, dans la NFL, ont fait l'achat de Manchester United en 2005.

- Par Rob Harris, The Associated Press

La Presse Canadienne

Des manifestations de partisans forcent le report du match du Manchester United