Deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés en Abitibi-Témiscamingue

La mesure de distanciation physique est aussi recommandée à l'extérieur. © Emily Blais/Radio-Canada La mesure de distanciation physique est aussi recommandée à l'extérieur.

La santé publique régionale rapporte deux nouveaux cas confirmés de coronavirus dans la Vallée-de-l’Or. La source de contagion a été identifiée.

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue insiste sur l’importance du test de dépistage du virus en cas de symptômes comme la fièvre, la toux et la perte du goût ou de l’odorat. La fatigue et les courbatures qui ne sont pas liées à un effort physique justifient aussi d’avoir recours au test de dépistage.

Une série de nouvelles mesures sont en place en Abitibi-Témiscamingue avec le passage en zone jaune. Cliquez ici pour les détails.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région passe de 5 à 7.

Lundi, un nouveau cas de coronavirus était confirmé dans la Vallée-de-l’Or.

Les élèves d’une classe-bulle de l’école primaire Sainte-Marie de Val-d’Or ont dû se placer en isolement préventif après qu’une personne infectée par le virus ait fréquenté l’établissement scolaire. L’école à la maison pour ce groupe visé est prévue par le Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois jusqu'au 21 mai inclusivement.

En entrevue à l’émission Des matins en or ce mardi, le directeur général du Centre de services scolaire Harricana et président d’Action Réussite, Yannick Roy, faisait état des impacts de la pandémie sur la motivation des jeunes à l’école et encourageait les élèves à persévérer lors des prochaines semaines.

À la fin de l’année, le deuxième bulletin va compter pour 60%. Par contre, on n’aura pas les examens ministériels de fin d’année au même titre qu’il n’y aura pas d’examens au niveau du Centre de services comme tel. C’est vraiment au niveau du jugement professionnel et des évaluations des enseignants», rappelle-t-il.

Deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés en Abitibi-Témiscamingue