Rassemblement religieux mortel en Israël: une enquête indépendante est réclamée

© Fournis par La Presse Canadienne

JÉRUSALEM — Les décisions des autorités israéliennes sont scrutées par l'opinion publique. Certains leur reprochent d'avoir ignoré les avertissements faisant état d'une carence de sécurité sur l'un des sites religieux les plus visités d'Israël, là où 45 juifs ultra-orthodoxes sont morts piétinés vendredi.

La bousculade survenue au mont Meron a également ravivé le débat sur la responsabilité de la minorité ultra-orthodoxe en Israël et le refus de certains de ses leaders religieux de se conformer aux décisions de l'État.

Le grand rassemblement des célébrations de Lag BaOmer a attiré 100 000 personnes, pour la plupart des juifs ultra-orthodoxes, après que des élus influents ultra-orthodoxes eurent exercé de la pression sur le premier ministre Benyamin Netanyahou pour faire lever les restrictions concernant les rassemblements.

Dimanche, un groupe de commissaires de police à la retraite a lancé un appel au premier ministre Netanyahou, pour qu'il ordonne la tenue d'une enquête indépendante sur les évènements.

Ils réclament que cette commission d'enquête ait le pouvoir d'interroger des élus et toute personne ayant un pouvoir décisionnel, ce qui va plus loin que l'enquête lancée par le ministère de la Justice qui étudie la possibilité d'une inconduite de la part de policiers sur le site. 

Le mécontentement général survient alors que se déroulent en coulisse des tractations entre Benyamin Netanyahou et d'anciens alliés. Après les élections législatives anticipées de mars dernier, la volonté du premier ministre de former une coalition avec des alliés ultra-orthodoxes  pour demeurer au pouvoir pourrait être mal perçue.

Les célébrations religieuses lors de la bousculade mortelle de vendredi dernier sont survenues malgré les consignes sanitaires et les restrictions imposées en contexte de pandémie de COVID-19. Les rassemblements de plus de 500 personnes à l'extérieur y sont pourtant interdits.

La sécurité du public sur le site lors de rassemblements de masse avait aussi soulevé des préoccupations dans les dernières années. 

Des experts ont longtemps prévenu que le site était inadéquat pour accueillir un grand nombre de visiteurs puisqu'il forme un entonnoir au bout d'un passage qui descend de la montagne.

Selon les premières constatations, des personnes auraient glissé et trébuché lors d'un mouvement de foule qui a fait 45 morts, dont deux Montréalais, et 150 blessés. 

Par Ilan Ben Zion, The Associated Press

La Presse Canadienne

Rassemblement religieux mortel en Israël: une enquête indépendante est réclamée