L’apnée du sommeil et les risques de troubles cardiaques

© ISTOCK/GEBER86

L’apnée obstructive est l’un des troubles du sommeil les plus répandus: elle affecte environ un milliard de personnes dans le monde. Elle est produite par un relâchement excessif des muscles à l’arrière de la gorge, qui rétrécit les voies respiratoires et provoque une succession d’interruptions rapides de la respiration. Chaque arrêt respiratoire perturbe le cycle du sommeil, et le sujet se sentira ensuite fatigué toute la journée. Les conséquences possibles ne s’arrêtent toutefois pas là. Si elle n’est pas soignée, l’apnée obstructive du sommeil peut multiplier par cinq le risque d’une crise cardiaque fatale.

Une étude finlandaise a cerné l’une des raisons de ce phénomène en enregistrant le rythme cardiaque de personnes atteintes. Quand le corps, en manque d’oxygène, s’éveille en sursaut, le système sympathique connaît un pic d’activité et sécrète des hormones de stress. Chez les participants, plus l’interruption de la respiration durait, plus le cœur battait vite et irrégulièrement. À la longue, ce régime fatigue le système cardiovasculaire.


Galerie: Quoi de neuf au sujet des allergies? (Plaisirs Santé)

L’apnée du sommeil et les risques de troubles cardiaques