COVID-19: 2e dose de vaccin devancée au Québec pour certains immunosupprimés

© Fournis par La Presse Canadienne

QUÉBEC — Une nouvelle directive permet désormais aux Québécois fortement immunosupprimés ou qui reçoivent des traitements de dialyse rénale de se prévaloir de la seconde dose de vaccin contre la COVID-19 plus tôt que prévu initialement.  

Cette décision confirmée mercredi matin par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Elle suite à un avis du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).  

Les personnes répondant à certains critères cliniques pourront donc recevoir leur deuxième dose 28 jours après la première, au lieu de 16 semaines ou 112 jours après.   


Vidéo: Santé Canada autorise le vaccin de Pfizer pour les 12 à 15 ans (Le Devoir)

COVID-19: 2e dose de vaccin devancée au Québec pour certains immunosupprimés