​Pour votre info - Quoi surveiller aujourd’hui?

© Fournis par Le Devoir

Une aide aux restos et aux bars

Après avoir évoqué une ouverture des terrasses le 1er juin — n’en déplaise au ministre de la Santé —, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, doit annoncer aujourd’hui un nouvel investissement pour soutenir les restaurants et les bars.

Elle sera entre autres accompagnée du responsable du développement économique et commercial et du design au comité exécutif de la Ville de Montréal, Luc Rabouin, et du président de la Nouvelle Association des bars du Québec, Pierre Thibault.

« On a besoin de subventions pour nous permettre de fonctionner durant les premiers mois, soulignait ce dernier au Devoir. Si les heures d’ouverture sont restreintes et qu’on peut remplir 50 % de notre salle, on a besoin de 50 % de liquidités supplémentaires pour assumer les coûts fixes. »

Notion de consentement

La Cour suprême du Canada rend ce matin une décision dans une cause qui concerne une agression sexuelle impliquant deux adolescents et la notion de consentement.

Selon les documents de la cour, la question était notamment « de savoir si plaignante avait la capacité de consentir à l’activité sexuelle, ce qui dépendait en grande partie du moment où l’activité avait eu lieu ». Les faits se sont produits lors d’une fête, à la plage.

Des résultats pour Air Canada

Le transporteur Air Canada présentera ses résultats du premier trimestre lors d’une conférence téléphonique. L’entreprise a perdu 4,6 milliards au cours de 2020, une année présentée comme la « plus sombre de toute l’histoire de l’aviation commerciale ».

Air Canada s’est aussi retrouvée dans l’actualité ces dernières semaines, entre autres parce qu’Ottawa s’est entendu avec celle-ci pour une aide de 5,9 milliards de dollars. La transaction avortée avec Transat A.T. a aussi fait couler beaucoup d’encre.

Et l’emploi ?

Statistique Canada dévoilera tôt ce matin les chiffres sur le chômage au pays pour le mois d’avril.

Depuis le début de l’année, les chiffres sont encourageants pour l’emploi. En février et en mars, le taux de chômage avait atteint son niveau le plus bas depuis le début de la pandémie. En mars, il était de 7,5 % — 300 000 emplois avaient été créés d’un océan à l’autre.

​Pour votre info - Quoi surveiller aujourd’hui?